Faillite de MABE Canada - Le syndicat Unifor remporte une manche importante

Montréal, le 5 août 2015 – Une décision récente a donné raison à Unifor dans le cours d’une procédure devant la Commission des relations de travail (CRT). En effet, le syndicat, qui tentait de faire reconnaitre la compagnie MC Commercial (qui continue de commercialiser les électroménagers produits par la compagnie MABE mère) comme une partie intimée, a obtenu gain de cause. Il faut préciser que MC Commercial, qui s’objectait vigoureusement à cette demande, avait déposé une volumineuse requête en ce sens. Ce faisant, les dirigeants de la compagnie seront tenus de venir témoigner.

Le recours entrepris par le syndicat vise à faire reconnaître l’accréditation syndicale au magasin adjacent à l’usine, qui a connu un sort différent de l’usine puisqu’il a été ré-ouvert.

Rappelons que l’annonce de la faillite de MABE Canada, faite en août 2014 quelques jours à peine après que la fermeture définitive, a créé toute une onde de choc. Il faut dire que cette usine fait partie de l’histoire industrielle de Montréal alors qu’elle a été bâtie par le gouvernement fédéral durant la Seconde Guerre mondiale afin d’y construire, à cette époque, des chars d’assaut. Par la suite, vers la fin des années 40, General Electric l’acquiert et commence la production d’électroménagers. Connue par la suite sous l’appellation CAMCO, l’usine est vendue en 2008 à la compagnie mexicaine MABE. Au cours de toutes ces années, ce sont des milliers de travailleuses et travailleurs qui ont consacré leur vie active à ces entreprises.

Des conséquences graves pour les retraités

Cette faillite affecte plus de 1 500 membres actifs et retraités qui ont subi des pertes considérables. Ainsi, les rentes des retraités ont été amputées de 22 % et les assurances collectives et assurances-vie ont été interrompues. Cette situation est extrêmement difficile pour nombre de retraités, dont certains sont gravement malades.

À propos d’Unifor

Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 305 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).