Conseil canadien d’Unifor – Jour 3 – 23 août 2015

Conseil canadien d’Unifor – Jour 3 – 23 août 2015

Bataille à faire pour sauver les emplois chez General Cable

Le président de la section locale 589, Stéphane Letarte a expliqué aux congressistes la lutte que ses membres doivent actuellement mener pour sauvegarder leur emploi. Leur usine, basée à Saint-Jérôme, est la seule qui reste au Québec à fabriquer les câbles électriques isolés de basse et moyenne tension dont Hyrdro-Québec, son principal client, a besoin pour le réseau. Hydro-Québec semble cependant vouloir favoriser des concurrents basés aux États-Unis puisque la société a prolongé du 4 août au 8 septembre, la fin de l’appel d’offres, et ce, à la demande même des concurrents qui n’avaient pas eu le temps de le faire auparavant.  Une campagne de pression s’organise donc afin de forcer la compagnie d’état à favoriser les emplois québécois alors que des rencontres avec les élus et des manifestations sont prévues.

La conclusion de la rencontre

Le Conseil canadien s’est terminé dimanche midi avec les remarques de conclusion de Jerry Dias qui a survolé les deux derniers jours. Plus tôt en début de journée, deux jeunes militantes sont venues expliquer leur engagement politique de même que les campagnes de leur organisation respective en vue de l’élection fédérale. Nous avons pu entendre Bilan Arte de la Fédération canadienne des étudiants et étudiantes ainsi que Brigette DePape du Conseil des Canadiens.

Au terme des trois jours de la rencontre, les déléguées et délégués auront pu entendre des conférencières et conférenciers inspirants tout en participant aux discussions sur les résolutions des sections locales ainsi que les recommandations du président.  Les gens auront pu s’exprimer et échanger sur des sujets qui les préoccupent et qui leur tiennent à cœur.

Nul doute que ce Conseil canadien a été teinté par la campagne électorale. « Le 19 octobre prochain : je vote » voilà donc le message essentiel à transmettre dans nos milieux de travail et nos communautés!