Cette élection, exigeons d’avoir un système de santé public fort pour tous

Notre système de santé est devenu le symbole de notre engagement à prendre soin les uns des autres.

Malheureusement, en raison de la négligence du gouvernement fédéral des dernières décennies, notre système de santé public tombe en ruine.

Les listes d’attente ne cessent de s’allonger. Nous payons plus pour nos médicaments que la plupart des pays de l’OCDE. Nous demandons aux travailleurs de la santé d’en faire plus pour moins. Les cliniques privées qui s’occupent des riches se multiplient, affaiblissant le système public. Alors que la population augmente et vieillit, les conservateurs ont réduit le financement fédéral pour la santé de 36 milliards de dollars pour les dix prochaines années.

Cette année seulement, ces compressions atteignent 987 millions de dollars, ce qui équivaut à 2500 fermetures de lits ou à l’élimination de 15 000 postes d’infirmière.

Lorsque Tommy Douglas, le fondateur du NPD, a créé le premier système de santé universel et public au Canada, il rêvait d’un pays où aucun parent n’aurait à choisir entre nourrir ses enfants ou les faire soigner.

Il faut annuler les compressions en santé pour que notre système demeure public et que tous les Canadiens puissent se faire soigner quand ils en ont besoin.

Le bilan conservateur

  • Le bilan des conservateurs en matière de santé est dévastateur: des millions de dollars en compressions, des listes d’attente plus longues et une hausse fulgurante du prix des médicaments, notamment.
  • Les conservateurs ont annoncé des compressions de 36 milliards de dollars pour les dix prochaines années.
  • Les conservateurs ont refusé de renouveler l’Accord sur la santé qui garantissait un financement fédéral stable aux provinces et aux territoires.
  • Les conservateurs ont éliminé le Conseil canadien de la santé qui travaillait à améliorer l’accessibilité, la qualité et l’efficacité des soins. L’organisme indépendant avait aussi pour mandat de développer une vision pancanadienne pour une réforme du système de santé.
  • Les conservateurs ont refusé d’investir dans les soins à domicile, les soins de longue durée et les soins palliatifs.
  • Les conservateurs ont refusé d’envisager la création d’un programme national d’assurance-médicaments abordable, sécuritaire et public.

Pourquoi faut-il renforcer le système de santé?

Le système de santé public existe pour que tous les Canadiens puissent obtenir des services de santé de qualité, où qu’ils se trouvent au Canada. Personne ne devrait avoir à choisir entre mettre du pain sur la table ou se faire soigner.

Les compressions conservatrices de 36 milliards de dollars vont faire mal. La population canadienne continue de croître et de vieillir. Ce n’est pas le temps de réduire le budget. Sinon, il faudra attendre plus longtemps pour se faire soigner et le nombre de lits et d’infirmières dans les hôpitaux diminuera.

Il faut annuler ces compressions et investir dans les soins à domicile et de longue durée. Les aidants naturels bénéficieront ainsi du soutien dont ils ont besoin et les aînés recevront des soins de qualité. Il faut élargir le système de santé public pour que tous puissent profiter des services de santé essentiels. Il faut aussi investir davantage dans les services de santé pour que tous les Canadiens reçoivent des soins de qualité.

Le Canada est le seul pays dont le système de santé public est sans programme national d’assurance-médicaments. Un tel programme permettrait à tous les Canadiens de se procurer des médicaments à prix abordable. Nous payons plus pour nos médicaments que la grande majorité des pays de l’OCDE. Nous avons besoin d’un régime national d’assurance-médicaments qui soit abordable, sécuritaire et public.

La santé est une priorité pour tous les Canadiens.

C’est pourquoi nous avons besoin d’un gouvernement fédéral déterminé à réaliser des investissements ciblés pour protéger et élargir les soins de santé pour toute la population.

Lisez la version complète du document ici.

Pour connaître l’adresse des bureaux électoraux, contactez Élections Canada: visitez le site web elections.ca ou appelez au 1-800-463-6868.

Élection fédérale 2015


<

 

The post null
Cette élection, exigeons d’avoir un système de santé public fort pour tous
appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.