Ce mois-ci dans l'histoire de l'AIM : octobre, 2015

Cliquez sur un événement dans le calendrier pour obtenir plus d’information à son sujet.

Cliquez ici pour d’autres mois et plus d’histoire

October 2 October 3 October 5 October 7 October 14 October 15 October 17 October 18 October 25-26 October 27

Thème du mois d’octobre:
Action politique : se battre ou disparaître

Des délégués de l’AIM

À aucun autre moment dans notre histoire récente les travailleurs canadiens n’ont-ils été confrontés à autant d’hostilité de la part de la droite. Pensons au gouvernement fédéral, à des gouvernements provinciaux et municipaux, à des groupes d’intérêt comme la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante ou la Chambre de commerce ou encore à des groupes de réflexion conservateurs comme l’Institut Fraser.

Notre syndicat soutient que nous ne devons rien prendre pour acquis, que nous devons prendre les moyens nécessaires pour nous ouvrir des possibilités et en léguer à nos enfants. Nous devons nous battre pour préserver le Canada dans lequel nous avons grandi et le Canada que nous souhaitons offrir à toutes les personnes que nous accueillons : une société de compassion et d’équité.

L’AIM soutient que, pour y arriver, nous devons absolument demeurer vigilants et politiquement actifs. À cette fin, l’AIM a contribué à défaire le programme de droite lors des élections de 2014 en Ontario.

En même temps, des comités d’action politique ont été formés au sein de presque toutes les sections locales de l’AIM au pays. Pour discuter d’action politique, 90 membres de l’AIM Canada se sont rendus au Centre d’éducation Winpisinger.

Des permanents de l’AIM Canada ainsi que des membres de comités d’action politique de districts et de sections locales se sont réunis pour dresser un programme national d’action politique ainsi que des plans d’action individuels pour les districts et les sections locales en préparation de l’élection fédérale de 2015.

En sa qualité de syndicat, l’AIM répond aux besoins de ses membres. Cependant, mis à part ce qui est enchâssé dans une convention collective, le gouvernement a le pouvoir de modifier nos milieux de travail de fond en comble. Nous devons donc être actifs et faire preuve de vigilance pour protéger notre avenir et celui de nos familles.

Sections locales de l’AIM ayant obtenu leur charte durant le mois d’octobre :

1 octobre : SL 608, Pinewa MB (1965); SL 11 & SL 16, Delta BC (1998); SL 32, Moose Jaw SK (2005)
2 octobre : SL 2309, Dorval QC (1967)
11 octobre : SL 1758, Montreal QC (1943)
19 octobre : SL 1295, Toronto ON (1964)
22 octobre : SL 1922, Malton ON (1947)

 

2 octobre 1741 : Première grève enregistrée au Canada par des travailleurs contre le chantier naval royal de Québec

Cette grève déclenchée pour dénoncer les conditions de travail se solde par l’incarcération de dirigeants.

3 octobre 1988 : Signature de l’Accord de libre-échange Canada–États-Unis

Le libre-échange prend effet le 1er janvier 1989 sous le gouvernement conservateur de Brian Mulroney. C’est l’enjeu ayant décidé de l’issue de l’élection fédérale l’automne précédent. En 1994, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) est conclu pour inclure le Mexique. Depuis l’ALENA, le Canada conclut des accords de libre-échange avec de nombreux pays sur la planète. Pour plus d’information, consultez cet article de L’Encyclopédie canadienne.

5 octobre 1970 : Déclenchement de la Crise d’Octobre à la suite d’enlèvements par le FLQ

Crise FLQLe Front de libération du Québec (FLQ) est un groupe séparatiste extrémiste responsable de multiples actes de violence. En octobre 1970, des membres du FLQ enlèvent James Cross, un commissaire au commerce britannique, et le ministre québécois de l’Immigration et du Travail, Pierre Laporte. Laporte est assassiné après son enlèvement. Le gouvernement du Canada, alors dirigé par le Pierre-Elliot Trudeau, invoque la Loi sur les mesures de guerre pour abroger temporairement les libertés civiles et des centaines de personnes sont arrêtées. Pour plus d’information, consultez cet article de L’Encyclopédie canadienne.

7 octobre 1969 : Des émeutes éclatent devant les bureaux de la Murray Hill en pleine grève des policiers et des pompiers de Montréal

À Montréal, la « nuit de la terreur » dure 16 heures. Les policiers municipaux sont en grève pour dénoncer des conditions de travail difficiles. Ils dénoncent notamment devoir démanteler des bombes posées par des séparatistes. La police provinciale ne réussit pas à contenir une émeute impliquant des chauffeurs de taxi locaux et un policier provincial perd la vie. L’Assemblée nationale du Québec adopte une loi pour forcer le retour au travail des policiers après l’émeute. Pour plus d’information, consultez cet article tiré des archives de Radio-Canada.

14 octobre 1976 : Journée nationale de protestation – Un million de travailleurs restent à la maison pour protester contre les mesures de contrôle des salaires imposées par le gouvernement fédéral

Journée nationale de protestation, 1976Le Congrès du travail du Canada est le fer de lance d’une journée de protestation contre le contrôle des salaires et des prix lors du premier anniversaire de l’adoption d’une loi visant à combattre l’inflation. Plus d’un million de travailleurs refusent de se présenter au travail dans ce qui s’avère la première grève générale nationale de l’histoire canadienne. Pour plus d’information, consultez cet article du Musée de l’histoire.

15 octobre 2011 : Le mouvement « Occupons » débarque au Canada

Le mouvement mondial de la base « Occupons » prend la forme de sièges de masse et de manifestations contre les iniquités économiques croissantes et l’omnipuissance des entreprises. Pour plus d’information, consultez cet article de Wikipédia.

17 octobre 1968 : Adoption de la Loi sur les langues officielles

Cette loi accorde à l’anglais et au français le statut de langue officielle au Canada. La loi énonce que les Canadiens ont le droit d’être servis en anglais ou en français par toutes les institutions fédérales. Pour plus d’information, consultez cet article de Wikipédia.

18 octobre 1929 : Les femmes deviennent des « personnes » aux yeux de la loi

l’affaire « personne »En 1928, la Cour suprême du Canada statue que les femmes ne sont pas des « personnes » et ne peuvent donc pas exercer une fonction publique. Le Conseil privé britannique infirme la décision l’année suivante. Les « Célèbres cinq », un groupe de suffragettes albertaines, réussissent à sensibiliser la population à cet enjeu. Pour plus d’information, consultez cet article de L’Encyclopédie canadienne.

23 octobre 1958 : 75 hommes perdent la vie dans une mine de charbon à Springhill (Nouvelle-Écosse)

Le tremblement de terre souterrain ayant provoqué la catastrophe à la mine de charbon de Springhill est le pire de son genre de l’histoire minière du Canada. Parmi les 174 mineurs travaillant sous la terre ce jour-là, 75 sont tués. Les autres 99 sont pris sous la surface, mais finiront par être secourus quelques jours plus tard. Pour plus d’information, cliquez sur ce lien (texte en anglais seulement).

25 octobre 1996 : 100 000 travailleurs torontois restent à la maison en protestation contre les politiques du gouvernement conservateur Harris
 
26 octobre 1996 : 250 000 travailleurs manifestent à Toronto devant Queens Park pendant les journées d’action contre le gouvernement conservateur Harris

Des travailleurs et des citoyens des quatre coins de l’Ontario manifestent contre des compressions budgétaires imposées par le premier ministre Mike Harris qui suscitent la grogne populaire. Pour plus d’information, cliquez sur ce lien (texte en anglais seulement).

27 octobre 1971 : À Montréal, La Presse décrète un lock-out sous prétexte de changement technologique et de sécurité d’emploi

Le conflit éclate lorsqu’un lock-out est décrété contre des typographes syndiqués. Il finit par regrouper 12 000 manifestants et plusieurs autres syndicats. Un affrontement entre des manifestants et la police locale vire à la violence : 50 personnes sont arrêtées et l’affrontement fait des dizaines de blessés. Les négociations reprennent une fois la manifestation terminée. Pour plus d’information, http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/greve-de-la-presse/consultez cet article de L’Encyclopédie canadienne.

27 octobre 1893 : Première assemblée du Conseil national des femmes du Canada

C’est un des plus anciens groupes de défense au Canada. À ce jour, le CNFC continue à faire la promotion de la cause des femmes, des enfants et des communautés où ils vivent par la sensibilisation et l’éducation. Pour plus d’information, consultez cet article de L’Encyclopédie canadienne.