MESSAGE IMPORTANT - Le fonds de solidarité a terminé sa campagne REER 2004...

LES FAITS SAILLANTS

À partir de la fermeture des points de service le soir du 16 février 2004 et jusqu’au 31 mai 2004 inclusivement, le Fonds de solidarité FTQ n’acceptera plus les souscriptions versées par montant forfaitaire. Les souscriptions forfaitaires reçues par la poste avec un cachet postal du ou précédant le 16 février seront acceptées, à la condition que les chèques soient datés au plus tard du 16 février.

Cette mesure ne touche pas les 150 000 actionnaires du Fonds qui contribuent par l’un des trois modes d’épargne systématique, soit la retenue sur le salaire, la contribution négociée avec l’employeur ou le prélèvement automatique; pour eux, la situation demeure inchangée.

Chers actionnaires,

Le Fonds de solidarité FTQ est assujetti à une limite de 550 millions de dollars en souscriptions pour son année financière qui se terminera le 31 mai 2004. Nous vous avons d’ailleurs sensibilisés à cette nouvelle à quelques reprises, notamment dans un envoi spécial que vous avez reçu en novembre dernier.

Placés devant l’obligation de limiter temporairement nos ventes d’actions, nous avons choisi de respecter les principes suivants.

En premier lieu, nous privilégions les différents modes d’épargne systématique, c’est-à-dire les souscriptions faites par retenues sur le salaire, par contributions négociées avec l’employeur et par prélèvements automatiques. Nous avons mis de côté le nombre d’actions requis pour honorer sans interruption d’ici à la levée du plafond, le 1er juin prochain, nos obligations envers les actionnaires qui utilisent l’un de ces modes d’épargne.

Ensuite, pour la vente des actions en mode forfaitaire, nous respectons le principe « premier arrivé, premier servi ».Voilà pourquoi nous avons ouvert simultanément nos 35 points de service dans toutes les régions du Québec le 19 janvier dernier.

Malheureusement, en date du 16 février, nous avons épuisé le montant disponible pour les ventes en mode forfaitaire; celles-ci doivent donc cesser. Nous les reprendrons dès le 1er juin prochain. D’ici là, les personnes qui le désirent peuvent conclure avec le Fonds une entente d’épargne systématique et ainsi commencer immédiatement à souscrire au Fonds.

Cette restriction temporaire sur la vente d’actions n’aura aucun effet sur la rentabilité du Fonds, qui dépend de la prospérité des entreprises dans lesquelles nous avons investi et de la vigueur des marchés financiers. Nos assises financières sont très solides. Après une période difficile, au début des années 2000, le Fonds a renoué avec la rentabilité l’an dernier, et la situation augure bien pour l’avenir.

Nous vous remercions de votre confiance et nous travaillons très fort pour nous en montrer dignes. Plus que jamais, le REER du Fonds de solidarité FTQ est le véhicule idéal d’épargne pour celles et ceux qui veulent épargner pour leur retraite tout en permettant que leurs épargnes servent à la création d’emplois et à la croissance économique partout au Québec.

Le président-directeur général

Pierre Genest

Source :
http://www.fondsftq.com/ » target= »_blank »>http://www.fondsftq.com