La mission du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ est une société de capital de développement qui fait appel à l’épargne et à la solidarité de l’ensemble de la population québécoise. Sa mission principale est de contribuer à créer et à maintenir des emplois au Québec, en investissant dans les petites et moyennes entreprises. L’un de ses objectifs consiste également à procurer à ses actionnaires un rendement équitable. Nulle autre institution n’est tenue de respecter cet équilibre qui tient à la nature même d’une société de capital de développement d’appartenance syndicale.

Depuis sa création en juin 1983, le Fonds, dont l’actif est passé, au 31 décembre 2000, à plus de 4,1 milliards de dollars, est devenu un carrefour de connaissances, de ressources et de contacts au profit des entreprises du Québec ainsi qu’un joueur incontournable au sein de l’économie québécoise.

NOS OBJECTIFS

  • Investir dans les entreprises québécoises et leur fournir des services en vue de contribuer à leur développement et de créer, de maintenir ou de sauvegarder des emplois au Québec.
  • Promouvoir la formation des travailleurs et des travailleuses dans le domaine de l’économie et y contribuer.
  • Stimuler l’économie québécoise par des investissements stratégiques qui profiteront autant aux employés qu’aux entreprises.
  • Sensibiliser les travailleurs et les travailleuses à épargner pour leur retraite et à participer au développement de l’économie par la souscription d’actions au Fonds.

Nos actionnaires

L’actionnariat est au cœur même de notre capacité financière. La progression constante du nombre d’actionnaires, de 972 en 1984 à plus de 432 000 au 31 décembre 2000, témoigne du succès de la formule auprès des travailleurs et des travailleuses du Québec.

Une culture propre au Fonds de solidarité FTQ

Pour assurer leur survie et leur croissance, particulièrement dans le contexte actuel de mondialisation des marchés, les entreprises doivent miser autant sur le capital humain que sur le capital financier. L’entreprise gagnante est celle qui arrive à créer un cadre de gestion nouveau et ouvert, dans lequel les travailleurs et les travailleuses deviennent des alliés, formés, informés et motivés, qui ont à cœur sa survie et son développement.
En raison de sa culture propre et de son double ancrage dans les mondes financier et syndical, le Fonds de solidarité FTQ est bien placé pour soutenir ce type de démarche au cours du prochain millénaire.