2023.02.23

2023.02.23

La FTQ commente l’abandon de la réforme du Régime de rentes du Québec par la CAQ

Montréal, le 23 février 2023. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) salue la sagesse du ministre des Finances, Éric Girard, qui a annoncé qu’il abandonnait son projet de modifier le Régime de rentes du Québec et l’idée d’augmenter entre autres l’âge minimum de la retraite de 60 à 62 ans.

« L’écoute dont a fait preuve le ministre lors des consultations en commission parlementaire et sa décision de ne pas aller de l’avant avec son projet qui risquait de pénaliser les futures personnes retraitées doivent être applaudies. C’est la preuve qu’il y a moyen de s’entendre avec les gouvernements lorsqu’il y a de la bonne foi et de l’écoute. Bravo, Monsieur le Ministre », déclare la présidente de la FTQ, Magali Picard.

« À la FTQ, nous croyons au dialogue social et à la collaboration entre les élus et élues et la société civile. C’est à ces conditions que, tous ensemble, nous allons réussir à faire grandir le Québec. Le ministre Girard nous prouve que ce n’est pas en confrontant et en voulant imposer ses règles que l’on réussit à bâtir une société plus juste, plus équitable et plus démocratique. Ce gouvernement, fortement majoritaire, ne peut gouverner seul et doit en tirer les leçons qui s’imposent », ajoute la présidente de la FTQ.

Par ailleurs, la FTQ va rester vigilante en souhaitant que le ministre abandonne également sa proposition d’ajuster automatiquement à la baisse les droits des participants et participantes à la RRQ, notamment en ne versant pas les indexations annuelles des rentes dans le cas d’une mauvaise santé financière du régime. Dans les faits, la proposition du ministre équivaut à transformer le régime à prestations déterminées en régime à prestations cibles.

« Finalement à l’approche du dépôt du prochain budget, il faut espérer que le ministre Girard aura la même sagesse en rejetant l’idée de baisser les impôts et de se priver de milliards de dollars alors que nous avons un urgent besoin de réinvestir dans les services publics », conclut la présidente de la FTQ, Magali Picard.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

À ne pas manquer!

Camp de formation des jeunes

Renseignements et inscription ici!

À DÉCOUVRIR!

Outil de recherche en jurisprudence

Mobilisations, événements et formations


24, 25 et 26 septembre 2024

Camp de formation des jeunes

9 et 10 octobre 2024

Colloque sur la mobilisation

16 et 17 octobre 2024

Colloque SST

Voir le calendrier!
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) |

LE MONDE OUVRIER

Consulter Le Monde ouvrier

À VISIONNER

L’éducation à la FTQ : 50 ans de solidarité

Documentaire sur l'éducation syndicale