Infolettres

Sont réunies sur cette page toutes les infolettres concernant la transition énergétique et le développement socioéconomique des régions.

Volume 1 – Septembre 2019

Transition énergétique et développement socioéconomique

Bonjour, voici la première édition de notre infolettre qui vise à vous informer des activités qui touchent la transition de l’économie ainsi que du développement de l’économie des régions du Québec et des projets qui y prennent vie. Quatre envois par année sont prévus.

Pour en savoir plus sur le développement économique des régions, visitez notre site Internet, sous l’onglet Développement économique des régions.

Merci pour votre participation à la tournée sur la transition juste de l’économie. Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir fait en sorte qu’elle soit un succès!

Merci également au Centre de formation économique du Fonds de solidarité FTQ pour le soutien financier et logistique, notamment pour le remboursement des dépenses et d’une partie du salaire.

Nous abordions cette tournée en faisant écho aux changements climatiques, au réchauffement de la planète et à l’effet de ces changements sur nos milieux de travail et sur nos emplois. Au courant des dernières semaines, des événements climatiques extrêmes ont de nouveau frappé, ailleurs sur la planète, mais aussi au Québec; un rappel que nous avons un rôle à jouer, que nous faisons partie de la solution. Comme s’il était nécessaire d’en avoir des preuves supplémentaires, le service européen Copernicus nous apprenait le 5 août que le mois de juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde.

Les acteurs de la tournée

Robert Laplante
Directeur général, Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC)
Docteur en sciences sociales (sociologie économique) et diplômé de l’École normale supérieure de Cachan (Paris). Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux rapports de recherche dans divers domaines de l’économie politique et dans le champ de l’analyse des politiques publiques. Parmi les plus récentes études auxquelles il a collaboré, on peut citer : L’unité d’intervention AGROFOR – Un instrument de premier plan pour le développement des domaines agricoles et forestiers; Les Fonds d’investissement de travailleurs, instruments de croissance inclusive?; Transition du secteur énergétique – Amorcer une rupture.

Marie-Josée Alvarez
Conseillère en formation, Centre de formation économique du Fonds de solidarité FTQ
Marie-Josée provient du secteur de l’éducation et a été membre au SCFP-1296 de 1992 à 2018. Pendant plus de 10 ans, elle a occupé la fonction de présidente et représentait 1500 membres de personnel de soutien dans la région de Québec. Elle s’est jointe à l’équipe du Centre de formation économique au Fonds de solidarité FTQ en 2018.

Véronique Allard
Conseillère en formation, Centre de formation économique du Fonds de solidarité FTQ
Véronique provient du Syndicat Québécois des employées et employés de service (SQEES-298) où elle était conseillère syndicale dans le milieu de l’éducation et de la santé.  Militante dans son syndicat pendant plus de 5 ans, elle a occupé la fonction de présidente de sa division sur l’exécutif national et était également formatrice au SQEES-298. Elle s’est jointe à l’équipe du Centre de formation économique au Fonds de solidarité FTQ en 2017.

Stéphane Hudon
Conseiller syndical, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
Il s’est joint à l’équipe du service de l’éducation de la FTQ en septembre 2014. Il est responsable de la formation en développement local et régional qui est offerte aux divers conseils régionaux.
Titulaire d’un baccalauréat en information et orientation professionnelle et d’une maîtrise en sciences de l’éducation de l’Université de Sherbrooke, Stéphane s’est d’abord intéressé au monde syndical au sein de la section locale 573 du Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB-Québec) qui représente les employés et employées de la Commission de la construction du Québec (CCQ). En 2009, il rejoint l’équipe du SEPB-Québec à titre de conseiller syndical. Durant cette période, il a agi à titre de formateur et de responsable technique du comité d’éducation du SEPB-Québec.

La tournée en chiffres

  • 11 rencontres dans autant de régions
  • Près de 425 personnes rencontrées
  • Un cumulatif de 57 800 heures de formation et d’échanges
  • 6400 km parcourus par l’équipe de formation et d’animation

CRD2ÉE – Comité régional pour le développement durable, l’économie et l’emploi

Comme syndicalistes, nous sommes toutes et tous préoccupés par ce qui se passe dans la société, tant aux niveaux international et national que local. Les changements qui touchent l’économie – la mondialisation, la numérisation de l’économie, les machines autonomes, l’automatisation de la production, la transition énergétique, etc. – sont autant d’éléments qui affectent nos entreprises et nos emplois. Plusieurs secteurs d’activités ont vu le travail et les emplois se déplacer ailleurs sur la planète, affectant du même coup l’économie régionale : fermeture d’usines, perte d’emplois, impacts sur les entreprises sous-traitantes et même sur les marchands locaux.

C’est pour cette raison que les militants et les militantes de la FTQ jouent un rôle actif dans le développement de l’économie et de l’emploi des différentes régions du Québec. Ce processus continu permet au milieu de se prendre en main et d’améliorer la qualité de vie dans les régions. Il permet également d’envisager le développement des régions dans une perspective globale, en y intégrant les dimensions économique, sociale, culturelle et environnementale. Ainsi, il est possible de considérer une croissance économique qui tend vers une amélioration durable des revenus, de la qualité de vie et de la protection sociale, ainsi qu’une meilleure répartition de la richesse.

En plus de la formation socioéconomique en développement local et régional, la FTQ soutient la mise en place d’un comité régional pour le développement durable, l’économie et l’emploi dans chacune des régions, sous l’égide de ses conseils régionaux. Ces comités agiront tant d’un point de vue local qu’au niveau national, en prenant part aux activités organisées à l’échelle du territoire québécois, et travailleront en étroite collaboration avec le service de l’éducation de la FTQ et le Centre de formation économique du Fonds de solidarité FTQ, afin d’offrir aux militants et aux militantes des régions des activités de formation adaptées à leurs besoins.

À la suite de la tournée sur la transition juste, des comités ont vu le jour dans les régions suivantes : Mauricie – Bois-Francs – Centre-du-Québec et Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine.

Si vous êtes intéressé ou intéressée à participer aux activités d’un CRD2ÉE au sein de votre conseil régional ou pour avoir plus d’information, communiquez avec le conseil régional FTQ de votre région.

Tournée 2020

L’année 2020 devrait permettre de travailler, dans chacune des régions, sur des projets de développement de l’économie et de transition vers une économie moins productrice de carbone et de gaz à effet de serre. Elle permettra donc de mettre en pratique, avec le soutien du conseil régional FTQ de votre région, les connaissances et les compétences en lien avec la transition.

Cette année suivra le congrès de novembre 2019 où il sera aussi question de transition de l’économie, une transition numérique cette fois. Peut-être aura-t-elle des effets sur l’économie de votre région, peut-être serait-elle une solution à envisager pour que l’économie soit moins intense au niveau de l’environnement, peut-être qu’elle affectera l’économie sans qu’il y ait des liens entre les deux types de transition; il est important de s’y intéresser et d’agir pour que notre économie tienne compte des travailleurs et des travailleuses et de nos milieux de vie.