Infolettre - Développement économique des régions - Volume 2 - Décembre 2019

Volume 2 – Décembre 2019

Une rencontre nationale « centenaire »!

Centenaire… dans le sens où vous étiez plus d’une centaine de personnes, venues de l’ensemble des régions du Québec et représentant l’ensemble des conseils régionaux de la FTQ. Pendant deux jours, à Laval, dans la région de nos collègues du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, nous en avons profité pour parler une fois de plus de la transition de l’économie.

Cette rencontre se voulait une conclusion à la tournée régionale 2018-2019 sur la transition juste ainsi qu’une façon de mettre en place les étapes à venir pour que vous puissiez continuer à travailler sur le développement de l’économie de votre région et de vos collectivités. Grâce à nos invité.e.s, nous avons pu parler de transition de l’économie, de nouveaux modèles de développement de l’économie, modèles qui tiennent compte de l’environnement, des régions et des populations et pour se projeter dans l’avenir, en imaginant des projets qui pourraient prendre racine dans chacune des régions du Québec.

Au cours de l’hiver et du printemps 2020, nous nous rencontrerons à nouveau, dans chacune des régions, pour parler de ces projets et leur permettre de prendre vie.

Des projets porteurs pour vos régions

Lors de la rencontre de Laval, les 23 et 24 octobre 2019, vous avez amorcé une réflexion sur des projets à mettre en place, chez vous, pour assurer un développement économique qui tienne compte des travailleurs et des travailleuses et de la population.

Parmi ces projets, vous avez notamment parlé de :

  • mettre en place des modèles de consommation organisés autour des producteurs locaux et qui permettraient à nos membres et à la population de consommer à meilleur prix;
  • revoir la façon dont nous habitons le territoire, par le biais d’édifices plus efficaces d’un point de vue énergétique;
  • penser à des façons différentes de se déplacer, par exemple pour se rendre au travail, qui permettraient à nos membres de ne pas se retrouver « pris dans le trafic » et en plus de diminuer les coûts associés au transport;
  • utiliser les déchets des uns pour permettre une meilleure production des autres, par exemple par l’utilisation des rejets de CO2 qui peuvent servir à la production en serre et nourrir les plantes.

Le début de la prochaine année nous permettra de pousser encore plus loin cette réflexion et d’identifier les prochaines étapes pour faire en sorte que ces projets voient le jour.

Un site Internet qui vous est destiné

Comme nous l’annoncions lors de la première édition de l’Infolettre, une section du site Internet de la FTQ est maintenant dédiée au développement économique des régions.

En accédant au site Internet à l’adresse www.ftq.qc.ca, accédez au MENU – en haut à gauche et ensuite à la section DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS. Vous y trouverez des informations concernant les CRD2ÉE, votre Comité régional pour le développement durable, l’économie et l’emploi : c’est votre outil pour parler du développement de vos milieux. Vous y trouverez aussi de la Documentation sur le développement économique des régions : cette section vous appartient et nous aimerions entendre parler de vous et de vos régions, alors faites-nous suivre des liens et des informations qui méritent d’être partagés. Vous pourrez également consulter toutes les Infolettres. Enfin, la dernière section porte sur les Tournées et activités régionales qui seront organisées avec votre collaboration et celle du conseil régional.

32e congrès de la FTQ – En action dans un monde en changement

Les défis du syndicalisme face à la transformation numérique du travail – « ubérisation », robotisation, intelligence artificielle, etc. – ainsi qu’à la transition énergétique sont nombreux. Il était urgent que nous discutions entre nous de l’impact de ces transformations sur nos milieux de travail et sur notre travail syndical; le 32e Congrès de la FTQ a été une bonne occasion pour le faire.

Joyeuses fêtes!

Cette deuxième édition de l’infolettre marque aussi la fin de l’année. Nous en profitons pour vous souhaiter une magnifique période des fêtes qui s’amorce bientôt. Qu’elle vous permette de refaire le plein d’énergie et de profiter de quelques heures ou de quelques jours de liberté, pour passer du temps avec vos familles et vos ami.e.s, à ne pas trop penser au travail.

Bonne année et au plaisir de vous croiser en 2020!