Québec adopte une motion sur la transition juste

Bravo! maintenant il faut agir.

Montréal, le 9 décembre 2021. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ne peut qu’appuyer la motion déposée par la CAQ, adoptée à l’unanimité ce matin par l’Assemblée nationale, telle qu’amendée par le Parti québécois, soulignant l’engagement du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques, et en matière de transition juste.  Mais il faut aller plus loin, il faut plus d’ambition.

« La lutte aux changements climatiques doit passer nécessairement par une transition juste pour les travailleurs et travailleuses. Bravo pour la motion, mais maintenant il faut se mettre au travail sans tarder. À la FTQ, nous sommes prêts!  Il est urgent d’agir et de créer ce groupe de travail paritaire sur la transition juste afin d’adapter les programmes aux réalités du Québec. Cette équipe de travail devra définir les concepts de la transition juste, identifier les outils, revoir les programmes avec un financement adéquat, explorer les questions de compétences, le tout accompagné d’une étude sur l’impact des changements climatiques sur les emplois », déclare le secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc.

Par ailleurs la centrale syndicale se félicite que le gouvernement du Québec ait accueilli positivement la demande de la FTQ à la COP 26 de Glasgow faite au ministre de l’Environnement, Benoit Charrette, à savoir que le Québec signe la déclaration sur la transition juste présentée lors de la COP26.  « Collectivement nous ne pouvons que nous féliciter de ce geste et espérer que cela soit suivi d’actions concrètes permettant de mettre en place les structures favorisant le développement d’un Québec plus vert, soucieux d’accompagner les travailleurs et travailleuses vers des emplois d’avenir.  Il est important d’accélérer les mesures de transition et d’insister sur la création d’emplois stratégiques et décents tout en soutenant le dialogue social, tel que mentionné dans le pacte de Glasgow pour le climat », conclut le secrétaire général de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.