Plus d’une centaine de jeunes militants et militantes au Camp de formation des jeunes de la FTQ

Montréal, le 19 septembre 2018. – Les jeunes militants et militantes de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) se donnent rendez-vous encore cette année pour trois journées de formation et d’échanges sur les valeurs et actions du monde syndical les 19, 20, 21 septembre.

«Le Camp des jeunes, c’est l’occasion pour les militants et militantes d’approfondir des dossiers syndicaux et sociopolitiques, et d’échanger sur les enjeux de l’heure avec des conférenciers invités. Pour la FTQ, ce lac-à-l’épaule des jeunes syndicalistes envoie un message clair : les jeunes militants et militantes ont leur place dans les organisations syndicales et nous sommes fiers de leur implication, car ce sont nos futurs leaders», déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Cette année, les participants et participantes pourront entendre de nombreux conférenciers et échanger avec eux entre autres sur l’histoire du mouvement syndical québécois, participer à un atelier sur les inégalités dans les milieux de travail, réfléchir sur les enjeux que doit prioriser le comité des jeunes de la FTQ et s’interroger sur la façon de hausser la participation électorale des jeunes pour renforcer la démocratie.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.