La FTQ commente le résultat des élections

Daniel Boyer et Serge Cadieux

Photo: Eric Demers

Montréal, le 1er octobre 2018. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) prend acte du résultat du scrutin et demande au nouveau gouvernement de se mettre à l’ouvrage dès que possible. « Plusieurs défis attendent ce gouvernement. La FTQ félicite la Coalition avenir Québec et l’ensemble des nouveaux élus, et rappelle que tous doivent travailler ensemble à faire du Québec une société plus juste, plus égalitaire et plus démocratique. Nos attentes sont grandes. La réforme du mode de scrutin, le réinvestissement dans les services publics, l’environnement, les conditions de travail des Québécois et des Québécoises, et le développement économique doivent devenir des priorités », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« La mise en place d’un véritable régime d’assurance médicaments public et universel doit aussi faire partie des priorités du nouveau gouvernement. Il y a trop de Québécois et de Québécoises qui ne prennent pas leurs médicaments pour des raisons d’argent. Un régime public et universel permettrait également de réduire le coût des médicaments et de faire des économies de l’ordre de 1 à 3 milliards de dollars. La hausse du salaire minimum à 15 $ doit également devenir un objectif pour ce gouvernement », ajoute le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Par ailleurs, la FTQ invite le prochain gouvernement à mettre un terme aux politiques d’austérité et à déposer rapidement un nouveau budget. « Les secteurs de la santé et de l’éducation ont payé cher l’austérité des dernières années, il est temps de réinvestir dans les services publics », concluent les dirigeants syndicaux.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.