La FTQ en campagne dans le métro de Montréal pour sensibiliser la population à la santé et la sécurité au travail

Montréal, le 4 avril 2022. – Plus d’une soixantaine de militantes et de militants syndicaux affiliés à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) amorceront, du 4 au 6 avril de 7 h 30 à 9 h, une vaste distribution de tracts dans plusieurs dizaines de stations de métro à Montréal. L’objectif est d’informer la population des nouvelles dispositions en santé et sécurité prévue dans le Régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation de la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail (Loi 27) qui entrera en vigueur le 6 avril 2022.

Télécharger votre tract d’information!

En effet, la nouvelle Loi 27 modifie considérablement les droits en matière de prévention des risques physiques et psychologiques, et permet la mise en place des mécanismes de prévention allégés dans les milieux de travail qui n’étaient pas couverts par l’ancienne mouture de la loi. Les militants et les militantes souhaitent également sensibiliser la population à l’importance d’élire une personne représentante en santé et sécurité du travail (RSS), et ce, dans les milieux qui n’ont n’en pas. La FTQ a par ailleurs produit une série de capsules vidéo sur le nouveau mandat de la personne RSS dans le but d’encourager les travailleurs et travailleuses à s’impliquer en santé et sécurité dans leur milieu de travail.

« À partir du 6 avril 2022, c’est tous les milieux de travail qui doivent prendre en charge la santé et sécurité afin de réduire le nombre d’accidents et de maladies liées au travail. Il est important de savoir que la loi prévoit que cette prise en charge se fasse de manière paritaire entre l’employeur et les personnes salariées. Ces dernières doivent donc élire au moins une personne parmi elles pour les représenter. Il faut qu’on s’assure que dans nos milieux de travail, cette personne soit libérée de son emploi pour exercer ses fonctions prévues par la loi. », déclare Daniel Boyer, président de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.