La FTQ accueille de nouveaux membres dans sa grande famille - Les professionnels du cinéma et de la télévision (AIEST et AQTIS) se prononcent en faveur de la fusion de leurs organisations

Montréal, le 24 septembre 2020. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) est heureuse de saluer le choix de deux grandes organisations du milieu du cinéma et de la télévision de faire front commun et d’unir leur force pour ainsi devenir l’Alliance AIEST. Ainsi, c’est dans une proportion de plus de 80% que les professionnels et professionnelles du cinéma et de la télévision de l’Association des techniciens et techniciennes de l’image et du son, sections locales 514 et 667 (AIEST), et de l’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS) se sont prononcés en faveur de la fusion de leurs organisations.

La nouvelle entité représente quelque 7 000 membres à travers le Québec. «C’est avec une grande fierté que nous accueillons le résultat de ce vote. Cette décision permettra d’améliorer les services aux membres, la représentation et le pouvoir de négociation auprès des donneurs d’ouvrages et des gouvernements. Cette solidarité ne pourra qu’être favorable à l’amélioration des conditions de travail des milliers de travailleuses et travailleurs de ce secteur. Cela nous donne également plus de poids pour réclamer des gouvernements davantage d’argent pour nos productions québécoises et pour attirer davantage de productions étrangères», déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

«Les consultations sur le regroupement de nos forces ont débuté en 2019 et on ne peut qu’être fier du vote de confiance des professionnels de l’industrie à l’endroit de nos organisations. Maintenant, il faut se mettre à la tâche et l’un des objectifs que nous poursuivons est bien sûr de favoriser la création d’emplois, mais aussi de lutter contre la précarité. C’est par passion que nous pratiquons tous ces métiers de l’industrie et l’union de nos forces fait de notre nouvelle organisation un incontournable dans l’industrie», conclut le président de la nouvelle Alliance AIEST, Christian Lemay.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.