Élections Québec 2018 - Le gouvernement doit s’attaquer sérieusement aux paradis fiscaux et hausser les taux d’imposition

Montréal, le 1er aout 2018. – À l’approche de la prochaine campagne électorale au Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a rendu publique sa plateforme électorale pour faire du Québec une société plus juste, plus égalitaire et plus démocratique. Au Québec, les inégalités sociales économiques persistent et tendent à s’accroître. Depuis plusieurs années, Québec a réduit la progressivité de l’impôt sur le revenu et favorisé l’allègement des obligations fiscales pour une minorité de contribuables fortunés. Chaque année, des sommes importantes cachées dans des paradis fiscaux échappent au Trésor public, cela ne doit plus être toléré.

«Québec doit mettre son pied à terre et agir sans délai contre l’évitement fiscal, et contre ceux et celles qui cachent des fortunes dans les paradis fiscaux. Il faut mettre un terme à cette pratique pour que chacun et chacune paient son dû à la société. Que ce soit les particuliers ou encore les grandes entreprises, tous et toutes doivent contribuer au financement de l’État, c’est une question d’équité», déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

«La FTQ demande également une révision de la fiscalité. Nous réclamons entre autres la mise en place d’un impôt minimum pour les grandes entreprises ainsi que la création de paliers d’imposition supplémentaires pour les revenus des particuliers les plus riches. Tous et toutes doivent contribuer à soutenir et à maintenir des services publics et des programmes sociaux de qualité», conclut le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Consulter la plateforme électorale de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.