Les élections d’octobre prochain au Québec La FTQ fait connaitre ses priorités

Montréal, le 9 juin 2022. – En prévision de la prochaine campagne électorale et des élections du 3 octobre prochain, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) lance aujourd’hui une campagne afin de faire connaitre ses priorités. Deux récents sondages, commandés par la FTQ à la firme Léger, démontrent que les enjeux mis de l’avant par la centrale font aussi écho aux priorités des Québécois et des Québécoises à savoir : un réinvestissement en santé, une lutte contre les changements climatiques à la hauteur de la crise actuelle et l’amélioration du réseau de l’éducation.

Le sondage, réalisé au cours des dernières semaines, confirme que, malgré les intentions de vote favorables à la CAQ, les Québécois et les Québécoises sont plutôt insatisfaits du bilan du gouvernement en santé, en environnement et en éducation. Il est donc important de remettre ces sujets dans l’espace public pour qu’ils soient entendus par les formations politiques et, en particulier, par le parti au pouvoir.

La FTQ rencontre les partis politiques

C’est dans cet esprit que FTQ et ses syndicats affiliés, qui représentent ensemble plus de 600 000 travailleurs et travailleuses dans toutes les régions du Québec, ont décidé d’interpeller les partis politiques à l’aide d’une plateforme électorale adoptée par les personnes déléguées de son Conseil général.

Comme c’est maintenant la tradition à chaque élection, les membres du Bureau de direction de la FTQ invitent les différents chefs de parti à les rencontrer afin d’échanger sur leur programme politique. Déjà, ils ont pu échanger avec le chef de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, et celui du Parti Québécois, Paul Saint-Pierre Plamondon afin de connaitre leurs positions sur nos revendications. Des invitations ont également été lancées aux autres formations politiques pour rencontrer leurs leaders dans les prochaines semaines. Cela permet de produire un tableau comparatif des engagements des partis qui sera mis à jour sur le site Internet de la FTQ. Ce tableau comparatif peut être consulté par les travailleurs et travailleuses que nous représentons.

« Les élections sont toujours une occasion pour le mouvement syndical d’exprimer ses attentes et sa vision de la société. Notre intention est évidemment de le faire à nouveau cette année et de défendre nos valeurs et nos idées. C’est généralement dans cette période frénétique que les orientations les plus décisives sont prises par les formations politiques, et qui se traduisent par la suite en engagements électoraux qui influenceront en retour les décisions des gouvernements », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« Il faut faire entendre notre voix partout au Québec et le sondage effectué nous donne les coudées franches pour le faire! L’un des objectifs de notre campagne n’est pas de dire aux travailleurs et travailleuses pour qui voter, mais plutôt de mettre les projecteurs sur les décisions du gouvernement qui ne répondent pas aux priorités des Québécois et Québécoises, et sur les enjeux sur lesquels nous voulons les voir prendre de réels engagements. Depuis sa création, la FTQ est toujours intervenue dans le débat public pour défendre les travailleurs et travailleuses, le bien public et la justice sociale afin de vivre dans une société plus juste et plus égalitaire. D’ailleurs, c’est ce que souhaite la population du Québec qui majoritairement est favorable à l’intervention des organisations syndicales dans l’espace public », ajoute le secrétaire général, Denis Bolduc.

En plus de la campagne publicitaire, la FTQ publiera dans les prochains jours un cahier spécial sur les élections dans son journal Le Monde ouvrier qui inclura un bilan du dernier mandat de la CAQ.

Pour en savoir plus : https://ftq.qc.ca/elections-2022/.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.