32e Congrès de la FTQ - Québec encadre enfin les agences de placement ; Bravo

Québec, le 27 novembre 2019. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec salue la mise en place par le ministre du Travail de nouveaux règlements afin de mieux protéger les travailleurs et travailleuses des agences de placement et des agences de recrutement de travailleurs étrangers.

Par ce geste, le gouvernement améliore le sort de tous ces travailleurs et travailleuses. En effet, les nouveaux règlements interdisent aux agences d’exiger de ces travailleurs et travailleuses des frais autres que ce qui est déjà prévu par les programmes gouvernementaux, de saisir leurs documents personnels comme les passeports, de les payer à un taux horaire inférieur à celui des personnes salariées des entreprises clientes (employeurs) pour un travail d’égale valeur, et rend solidairement responsables les agences et les entreprises clientes en cas de litige pécuniaire.

« Il était temps de tracer la ligne et de mettre fin aux abus de certaines agences de placement qui exploitent de façon honteuse des travailleuses et travailleurs souvent immigrants, peu familiers avec nos lois du travail. Ça fait longtemps que la FTQ réclame des ajustements afin de mieux protéger cette catégorie de personnes salariées, il faut s’en féliciter », déclare le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

« Il est indécent que des agences de placement et de recrutement de travailleurs étrangers traitent ces personnes comme si c’étaient des travailleurs de seconde zone. Trop souvent, les agences contournent les lois et règlements et abusent cette catégorie de travailleuses et travailleurs », conclut le secrétaire général de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.