Se réunir pour mieux agir!

Séminaire sur le droit du travail et l’arbitrage de griefs 2018

Photo: Daniel Martel

Le 28e Séminaire sur le droit du travail et l’arbitrage de griefs de la FTQ a eu lieu les 23 et 24 mai dernier sur le thème Se réunir pour mieux agir!, réunissant près de 200 participants et participantes.

C’est sur un ton autant professionnel que divertissant que Me Alexandre Grenier, Me Félix Martineau et Me Elizabeth Perreault du cabinet Roy Bélanger avocats ont lancé la première journée en présentant la coutumière revue de la jurisprudence en droit du travail.

Pour répondre à la demande d’anciens participants et participantes du séminaire, la journée s’est poursuivie avec une présentation portant sur les attentes qu’ont les arbitres de griefs lors d’une audition. Me Jean Barrette et Me Nancy Ménard-Cheng, arbitres de griefs, ont donné leurs trucs et conseils pour la préparation des dossiers de griefs dans un but d’accélérer le processus d’arbitrage et sur les bonnes pratiques à suivre durant l’audience.

La deuxième journée a débuté avec Julien Perreault, associé chez Les services actuariels SAI, qui est venu présenter leur nouveau système de gestion des membres syndicaux, Sentinelle.

Dans le but de répondre à plusieurs questions concernant l’impact qu’aura la légalisation du cannabis en milieu de travail, deux conférenciers sont venus parler de différents aspects de cet enjeu. Dr Pierre-André Dubé, pharmacien toxicologue, a offert un regard plus scientifique en nous expliquant notamment les effets de la consommation de cannabis sur le corps humain, les risques possibles d’accidents au travail et les limites des différents tests de dépistage.

Pour poursuivre dans le même esprit, Me Marie Jo Bouchard de chez Melançon, Marceau, Grenier et Sciortino a quant à elle jeté un regard juridique sur le sujet en présentant les projets de loi provincial et fédéral sur la légalisation du cannabis et leurs dispositions applicables en matière de droit du travail. De plus, elle a offert un survol de la jurisprudence et a discuté des enjeux spécifiques qui y sont reliés tels que les tests de dépistage, les politiques de tolérance zéro et le devoir de dénonciation du salarié ou de la salariée.

Pour terminer, fort d’une carrière de 40 ans dans le domaine syndical, Me Ronald Cloutier, avocat et conseiller nouvellement retraité du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), a clôturé le séminaire en acceptant de venir partager ses connaissances et ses expériences en lien avec la préparation d’un dossier de grief.

Tous les documents distribués lors du séminaire se trouvent sur la page du séminaire à: https://formation-syndicale.ftq.qc.ca/se-reunir-mieux-agir/.