«J’agis syndicalement en français»

27e Rencontre annuelle des membres des comités de francisation de la FTQ

Montréal, le 19 mars 2021. – Près d’une centaine de personnes participent virtuellement à la 27e Rencontre annuelle des membres des comités de francisation de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) sous le thème J’agis syndicalement en français.

Lors de cette journée, les membres pourront échanger entre autres avec le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, et la présidente-directrice générale de l’Office québécois de la langue française (OQLF), Ginette Galarneau. Les participants et participantes auront également l’occasion d’échanger sur les défis de la francisation au Québec et la mobilisation syndicale en faveur du français.

«Nous le savons tous, le Québec accuse un recul important en ce qui a trait à l’usage de la langue française et un sérieux coup de barre doit être donné. Cette journée va nous permettre de faire le point sur la situation du français au Québec et de mettre à jour nos revendications en matière de francisation. À ce chapitre, nos attentes sont grandes face à la future réforme de la loi 101 et modernisation de la Charte de la langue française», déclare le secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc.

«Il est important que cette future réforme s’attaque à consolider toutes les dimensions de la vie dans la société québécoise : travail, commerce, enseignement supérieur, langue d’intégration, droits fondamentaux et exemplarité de l’État et des municipalités», conclut Denis Bolduc.

Consultez le programme de la journée.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.