Un guide pour la rédaction de l’histoire de votre syndicat

Le Centre d’histoire et d’archives du travail (CHAT) s’est donné pour mission de sauvegarder et de protéger les archives syndicales. Il contribue ainsi à garder bien vivante notre mémoire collective.

Dans le but d’inciter les syndicats à rédiger leur histoire, le CHAT prépare la publication d’un guide indiquant la marche à suivre lorsqu’on s’attaque à cette tâche. Ce guide sera bientôt mis en ligne sur son site Internet (www.archivesdutravail.quebec) et sera aussi disponible en version papier. On trouvera également sur son site Web un répertoire des documents d’histoire déjà produits par une soixantaine de syndicats.

Tous les syndicats qui ont de tels documents sont invités à les faire parvenir au CHAT, qui les intégrera à son répertoire. Le CHAT entend aussi proposer aux organisations syndicales un choix de conférences portant sur divers aspects de l’histoire syndicale. Plusieurs conférenciers provenant des milieux syndical et universitaire participent à cette initiative.

Au cours des derniers mois, un nombre accru de syndicats membres de la FTQ a eu recours aux services du CHAT. Ainsi, le syndicat des employés de bureau et celui des employés de métiers d’Hydro-Québec (sections locales 2000 et 1500 du SCFP), le syndicat des employés de Bombardier (section 712 de l’AIMTA), le siège québécois d’Unifor, les cols bleus de la Ville de Montréal (section 301 du SCFP) ont tous confié au CHAT le traitement de leurs archives. D’autres songent à le faire bientôt.

On trouve également en ligne le bulletin périodique du CHAT. Dans le dernier numéro, Monique Audet, qui a travaillé à la recherche et aux communications à la FTQ, relate l’expérience qu’elle a vécue en rédigeant l’histoire de la Fraternité interprovinciale des ouvriers en électricité (FIPOE). Son livre intitulé Les artisans de la lumière est paru aux éditions du Septentrion.

On peut soutenir l’action du CHAT en y adhérant à titre individuel ou collectif.

On communique avec le CHAT par courriel (archivesdutravail@gmail.com) ou par téléphone (514 599- 2010).