Décès de Robert Demers

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès des suites d’une longue maladie de notre ancien collègue Robert Demers qui aura passé près de 40 ans à la FTQ.  Militant syndical de longue date, Robert a été de la génération des bâtisseurs de la FTQ en contribuant à faire de la Fédération la plus importante et influente centrale syndicale du Québec.

Robert a touché à pratiquement tous les dossiers importants de la Fédération. Que ce soit l’organisation des congrès, colloques, campagnes pour la paix, la solidarité internationale, les travailleurs immigrants, l’environnement, la santé et sécurité au travail, il a été au fil du temps une grande inspiration pour tout le personnel de la FTQ.  Ce fouineur d’archives et collectionneur émérite de documents, d’artéfacts et d’affiches a exhumé, au cours des ans, de nombreux bijoux de l’histoire du mouvement ouvrier québécois. Il nous les a livrés en partie dans les savoureuses chroniques du Vieux Gustave, publiées dans les pages du Monde ouvrier. Ce n’est pas sans raison qu’Émile Boudreau le qualifiait d’encyclopédie vivante.

« Si aujourd’hui le Québec est une société plus juste et plus solidaire, c’est en grande partie grâce à ces travailleurs de l’ombre tels que Robert et toute cette génération de bâtisseurs qui ont été aux premières loges pour dénoncer les injustices sociales d’un monde en pleine évolution.  Merci, Robert, pour ton dévouement et ta passion.  À toute sa famille, ses proches et amis, nous offrons nos plus sincères condoléances », déclarent le président et le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer t Denis Bolduc.

Les funérailles de Robert Demers seront célébrées dans l’intimité de la famille.