Thème: Développement socioéconomique

Le monde rural et celui des régions se mobilisent contre le démantèlement de leurs outils collectifs

Nicolet, le 12 novembre 2014 – Solidarité rurale du Québec, une coalition d’individus et d’organismes ayant à cœur la vitalité et la prospérité des communautés rurales, a tenu une conférence de presse aujourd’hui à Québec avec plusieurs de ses partenaires et membres afin d’encourager la mobilisation qui s’organise partout au Québec contre le démantèlement des institutions de développement régional, comme le sont les conférences régionales des élus, les centres locaux d’emploi et les commissions scolaires. « Ces organisations sont des outils de développement collectif qui appartiennent aux milieux », indiquait madame Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec. « Le développement en ruralité, cela ne se fait pas comme en milieu urbain. Les compétences des professionnels du développement sont essentielles aux milieux. Et si, en ville, des organisations peuvent prendre le relais, en ruralité, ce n’est pas le cas. Et avec les coupures annoncées, on ne pourra conserver ces compétences dans les milieux les plus fragiles, ceux qui en auraient le plus besoin. » « L’expertise en région rurale, c’est le nerf de la guerre en matière de développement. Cette expertise, elle existe dans les CLD et les CRÉ, mais aussi dans les services de santé et de services sociaux, dans les commissions scolaires, dans les carrefours jeunesse-emploi, qui sont autant d’acteurs importants du développement local », indique monsieur André Genest, maire de Wentworth-Nord, vice-président de Solidarité rurale du Québec. Lire la suite

Couperet dans le développement des régions et dans la concertation!

Montréal, le 5 novembre 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réagit vivement à l’annonce de l’abolition des centres locaux de développement (CLD) prévue dans le pacte fiscal que le gouvernement de Philippe Couillard s’apprête à signer avec les municipalités. La centrale dénonce la disparition de ces organismes efficaces qui ont fait leurs preuves en permettant un accompagnement de proximité et la naissance de projets et d’entreprises qui n’auraient certainement pas vu le jour autrement. « Les CLD et les CDEC ont développé une très riche expertise en développement économique et communautaire. En étant fortement ancrés dans leur communauté et connaissant bien les populations et les secteurs qu’ils desservent, ils ont su, en concertation avec l’ensemble des acteurs de la société civile, développer tout le savoir-faire nécessaire pour jouer un rôle déterminant. En transférant ces tâches aux municipalités, le gouvernement prive l’ensemble des régions du Québec d’une expertise qui a fait ses preuves. Ça ne tient pas la route! », déplore le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux. Celui-ci rappelle que les CLD et les CDEC sont aussi des acteurs importants dans l’accompagnement de projets d’économie sociale. Ils offrent un service de première ligne pour les entrepreneurs privés et collectifs (démarrage, croissance ou relève) favorisant le développement de l’emploi et des localités. Leurs conseils d’administration et leurs comités sont composés de membres de la société civile (entrepreneurs, investisseurs, travailleurs, élus). Cette composition offre une opportunité unique de réseautage et de mentorat qui fait la différence. Lire la suite