Vote de grève aux centrales Énergie électrique Nord de Rio Tinto

Réunis en assemblée extraordinaire jeudi soir à Alma, les 240 employés œuvrant dans les centrales Énergie électrique Nord de Rio Tinto ont voté très majoritairement pour le recours à des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale. (92% chez les cols blancs et 98% chez les cols bleus)

Les négociations locales entre le STEEN-SCFP 9875 et Rio Tinto n’ont pas bougé d’un iota depuis le début de cette ronde de négociation. Les points en litige demeurent les demandes de l’employeur pour une diminution drastique du nombre d’employés (50%) et le recours à outrance à la sous-traitance.

Par ailleurs, l’entente de principe conclue entre la coalition des syndicats et Rio Tinto ne concerne pas les syndiqués d’Énergie électrique Nord, sauf en ce qui concerne le fonds de pension. Sur cet enjeu, le STEEN-SCFP 9875 est d’accord avec cette entente.

Cependant, Rio Tinto veut rendre cette entente conditionnelle à un règlement de la convention collective locale avant le 1er janvier 2016, ce que n’approuve pas la partie syndicale.
« Selon nous, c’est inacceptable que l’entente sur le fonds de pension soit conditionnelle à un règlement de la négociation locale. D’ailleurs, selon notre interprétation, cette condition posée par Rio Tinto n’est pas légale et nous prévoyons avoir recours aux moyens appropriés pour faire valoir notre point de vue de déclarer Patrice Girard, président du STEEN-SCFP 9875.

Contrairement aux autres syndiqués de Rio Tinto, les employés d’Énergie électrique Nord ne peuvent être mis en lockout car ils sont sous la loi des services essentiels. En cas de grève, un nombre déterminé d’employés devra travailler dans les centrales.

Les syndiqués d’Énergie électrique Nord ont rarement fait la grève. Leur dernière remonte à 1995 et celle-ci n’avait duré qu’une journée. Les parties ont jusqu’au 31 décembre à
minuit pour conclure une entente.

The post Vote de grève aux centrales Énergie électrique Nord de Rio Tinto appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.