Vidéo : l´entente conclue par l´AIM avec Air Canada

Carlos DaCosta, coordonnateur des lignes aériennes pour l´AIM Canada, explique l´entente de principe intervenue entre l´AIM et Air Canada. Défilez jusqu´au bas de la page pour regarder les trois vidéos. Jusqu´à nouvel ordre, elles ne sont disponibles qu´en anglais.

Partie un

Le 8 janvier 2016, l’AIM a conclu une convention collective d’une durée de dix ans avec Air Canada. L’entente couvre plus de 8 000 employés d’Air Canada membres de l’AIM au sein des divisions Opérations techniques, Aéroports et fret ainsi que Logistique et approvisionnement d’un bout à l’autre du pays. Il s’agit d’une entente d’une durée sans précédent dans les annales de l’AIM et d’Air Canada. Carlos DaCosta, coordonnateur des lignes aériennes pour l’AIM Canada, explique le raisonnement et les circonstances derrière l’entente de principe.

[embedded content]

Partie deux

L’entente de principe conclue entre l’AIM et Air Canada couvre les divisions Opérations techniques, Aéroports et fret ainsi que Logistique et approvisionnement. Elle est d’une durée sans précédent. Les négociations, entamées en septembre 2015, ont connu leur aboutissement le 8 janvier 2016. Il s’agit de la première fois en plus d’une décennie que le syndicat et le transporteur aérien ont réussi à négocier librement, sans menace de faillite ou d’ingérence gouvernementale. Carlos DaCosta, coordonnateur des lignes aériennes pour l’AIM Canada, affirme que l’équipe de négociateurs ont su très bien profiter de cette liberté de négociation.

[embedded content]

Partie trois

À compter du 14 janvier 2016, le district 140 des transports de l’AIM tiendra une série de séances d’information auprès des membres ainsi que des votes de ratification sur la nouvelle entente de principe conclue avec Air Canada. Carlos DaCosta, coordonnateur des lignes aériennes pour l’AIM Canada, affirme que la meilleure façon de faire ratifier entente consiste à bien informer les membres de son contenu afin qu’ils puissent prendre une décision éclairée. M. DaCosta ajoute que les premiers commentaires reçus des membres sont positifs.

[embedded content]