Une entente est ratifiée par les membres d’Unifor à l’hôtel Intercontinental

Montréal, le 4 juin 2016 – Les près de 200 membres de l’unité de l’hôtel Intercontinental de la section locale 62 d’Unifor ont ratifié, jeudi dernier, l’entente de principe conclue le 19 mai dans une proportion de 81 %.

Cette nouvelle convention collective inclut plusieurs gains, dont notamment :

  • Augmentation des heures de libération syndicale tant en négociation que pour les activités quotidiennes, ainsi qu’une meilleure présence syndicale lors des rencontres disciplinaires;
  • Augmentations salariales de trois pourcent pour chacune des trois années de la convention collective;
  • Augmentation de la contribution au programme congés-éducation payés à cinq cents ainsi que la possibilité d’envoyer deux personnes de plus au programme d’éducation familial par rapport au ratio permis;
  • Bonification de la contribution au Fonds de justice sociale à deux cents;
  • Augmentation des congés flottants à partir de 2018;
  • Augmentation de la contribution de l’employeur au Fonds de solidarité de la FTQ à

7,5 %;

  • Augmentation des allocations pour les chaussures et chaussure de sécurité;
  • Ajout d’une semaine de vacances de plus pour les personnes ayant complété 25 et 30 ans d’années d’ancienneté (année 25 et 30 seulement);
  • Augmentation du pourcentage des pourboires payés aux membres;
  • Aucun horaire brisé durant la haute saison, soit de mai à octobre;
  • Augmentation du montant pour les différents services ; cirer les chaussures, pour lit de bébé, animaux dans les chambres, livraison aux chambres, service de voiturier;
  • Etc.

« Nous avons obtenu une excellente convention collective tout en réussissant à améliorer les conditions de travail, monétaires et de vie de nos membres », a commenté Mylène Brault, présidente de l’unité.

Pour le représentant national Marcel Rondeau, « le comité a fait un travail remarquable avant et durant les négociations. Ils se sont dévoués sans compter les heures pour en arriver à cet excellent résultat. Dirigés par la consoeur Brault, ils ont occupé le terrain depuis le mois d’octobre pour mobiliser les membres. Ils ont été attentifs aux besoins et revendications des membres, ce qui a permis d’obtenir cette entente. Il faut le souligner, car ce résultat découle directement de leur engagement et de leur militantisme ».