Un autre décès suite à un accident de travail sur un chantier

C’est avec beaucoup de tristesse que nous devons annoncer le décès de Stéphane Rémillard, membre de l’Association des manoeuvres interprovinciaux (AMI). Jusqu’à tout récemment, il travaillait sur le chantier Villa Latella à Laval.

Toute la FTQ-Construction offre ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Stéphane Rémillard.

Circonstances de l’accident

Jeudi dernier, monsieur Rémillard a eu un grave accident. Un chariot élévateur télescopique (Skytrak) lui a roulé sur le corps. Des confrères ont vu l’accident. Ils ont pu appeler des secours pour transporter le manoeuvre spécialisé dans l’hôpital le plus près. À la suite de complications médicales, le décès a été constaté samedi matin.

Les enquêteurs de la CNESST, ainsi que des représentants syndicaux des sections locales de la FTQ-Construction, sont présents sur le chantier ce matin.

Un accident de travail peut faire plusieurs victimes

Les travailleuses et les travailleurs qui sont témoins d’un accident de travail peuvent être victimes d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT). Le TSPT est considéré comme étant une lésion professionnelle. Pour le diagnostiquer et le traiter rapidement, il est très important que les témoins d’un accident consultent rapidement un médecin.

Les travailleurs de la construction et les personnes à charge qui sont affectés par un accident de travail ou qui en sont témoins peuvent aussi demander de l’aide psychologique en appelant Construire en santé au 1-800-807-2433.

Il faut appliquer toute la Loi sur la santé et la sécurité du travail

Pour la FTQ-Construction, un accident de travail, c’est un accident de trop. Année après année, des dizaines de travailleuses et de travailleurs de la construction perdent la vie à cause de leur travail. C’est inacceptable.

Depuis des années, la FTQ-Construction demande que la Loi sur la santé et la sécurité du travail soit appliquée dans son ensemble. Pour l’instant, des articles complets de la loi ne sont pas en vigueur. Ces articles permettraient d’augmenter la présence de personnel responsable de la prévention sur les chantiers du Québec. C’est une mesure qui a eu des résultats concrets dans tous les pays où elle a été implantée.