Tension à bord des autobus de la STM dus aux nombreux chantiers qui causent des retards

Le syndicat des chauffeurs d’autobus de la Ville de Montréal demande aux usagers de ne pas s’en prendre aux chauffeurs qui sont les premières victimes des nombreux chantiers de construction dans la ville de Montréal.

« Nous recevons des quantités record d’appels concernant les agressions verbales envers les chauffeurs. Nous comprenons la frustration des passagers, mais la personne qui conduit l’autobus n’est pas responsable des retards et détours dus à la prolifération des cônes orange sur nos routes. Nous avons choisi de nous adresser directement aux usagers en rappelant que « Votre chauffeur fait son possible dans L’IMPOSSIBLE ! », d’expliquer Renato Carlone, président du Syndicat (SCFP 1983).

En effet, le syndicat a réservé la page verso du journal Métro de ce matin pour rappeler ce message important : « Votre chauffeur fait son possible dans L’IMPOSSIBLE ! »

« Le travail du chauffeur d’autobus est beaucoup plus difficile dans les circonstances actuelles. La moindre des choses serait d’être patient avec ces hommes et femmes qui sont dévoués au service du public », de conclure Renato Carlone.

The post Tension à bord des autobus de la STM dus aux nombreux chantiers qui causent des retards appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.