Saviez-vous que..? - 1995: Adoption sur la Loi favorisant le développement de la formation de la main-d'oeuvre

  • Imprimer

Depuis le début des années 1980, plusieurs rapports de divers organismes, gouvernementaux ou non, soulignent l’importance d’investir dans la formation de la main-d’œuvre dans les milieux de travail. Par exemple, en 1982, le rapport Jean recommandait déjà que toute entreprise soit tenue de consacrer 1,5 % de leur masse salariale à la formation de son personnel.

En 1990, dans le but de trouver une piste de solution au problème de la qualification de la main d’œuvre, le gouvernement du Québec annonce le Crédit d’impôt remboursable pour la formation. Par contre, seulement 2,5 % des employeurs s’en prévalaient. Ainsi, cinq ans après que cette solution eut été mise en place, les résultats n’eurent vraiment pas l’effet escompté.

Dès 1994, le premier ministre déclare dans son discours inaugural l’intention du gouvernement d’inciter progressivement les entreprises à consacrer l’équivalent de 1 % de leur masse salariale à la formation de la main-d’œuvre. Après plusieurs débats avec l’opposition officielle, la Loi favorisant le développement de la formation de la main-d’œuvre est adoptée le 22 juin 1995.