Sarrabezolles nommée directrice canadienne de la recherche de l’AIM

Lundi 6 juin 2016

Arélie SarrabezollesToronto, ON – Aurélie Sarrabezolles est nommée directrice canadienne de la recherche de l’AIM.

Sa candidature a été recommandée au bureau canadien de l’AIM par Scott Jackson, représentant de la Grande loge et recruteur pour l’AIM, et Derek Ferguson, agent d’affaires directeur du district 78 de l’AIM. 

« Aurélie a déjà travaillé pour le Nouveau Parti démocratique fédéral, où elle était une recherchiste hautement estimée, explique le vice-président général canadien de l’AIM, Stan Pickthall. Elle est parfaitement bilingue et a travaillé sur de nombreuses campagnes politiques et de nombreux dossiers législatifs à Ottawa. »

Née en France, Aurélie a déménagé au Canada il y a 12 ans. Elle a commencé sa carrière politique en 2011 comme adjointe législative de Pierre Jacob, député néo-démocrate du Québec. Elle s’est jointe à l’équipe du bureau du chef de l’opposition officielle en 2013, comme adjointe administrative du chef du personnel et secrétaire principale du chef Thomas Mulcair. En 2015, Aurélie est devenue recherchiste pour le NPD.

Elle succède ainsi à Louis Erlichman, qui a pris sa retraite après 38 ans comme directeur canadien de la recherche.