Rapport accablant de la CNESST sur l’effondrement à la mine Westwood - Le Syndicat est satisfait du rapport et veillera au suivi


Rouyn-Noranda, le 23 mars 2016 –
Le Syndicat des Métallos s’est dit satisfait du rapport de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) en lien avec l’effondrement qui a emprisonné neuf travailleurs sous terre pendant plusieurs heures le 26 mai 2015.

Le rapport accable l’employeur pour plusieurs manquements, notamment parce que les données géomécaniques et les études de faisabilité sur cette section de la mine étaient incomplètes. « La CNESST formule plusieurs recommandations pour que ça n’arrive plus. On va veiller au grain pour qu’elles soient mises en œuvre rapidement et correctement. Il est question de la vie des travailleurs », fait valoir le représentant syndical Benoît Locas.

Rappelons que neuf travailleurs ont été retenus sous terre après l’effondrement d’une galerie dans le secteur 104 de la mine Westwood à Preissac, propriété d’IAMGOLD, le 26 mai 2015. Au total, c’est 16 personnes qui ont été affectées par l’accident. « Vivre un tel épisode est très traumatisant. Nous sommes présents pour ces travailleurs depuis le début et allons poursuivre les démarches avec eux et leur famille », assure le président de la section locale 9291, André Racicot.

Ce dernier tient par ailleurs à souligner l’enquête interne de qualité menée notamment par le représentant en prévention du Syndicat, sur laquelle s’est basée la CNESST pour préparer son rapport. « Notre monde va continuer de suivre ça de près. Il n’y a pas de risque à prendre avec la vie et la santé des travailleurs », conclut-il.