Premier contrat de travail pour les salariés de chez Les crèmes glacées Lebel

  • Imprimer

Montréal, le 17 février 2016 — Les travailleurs de « Les crèmes glacées Lebel » à Lachute ont maintenant une première convention collective de travail. Effectivement, après plusieurs rencontres de négociations et de conciliations, le syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501) a invité les membres en assemblée générale le 30 janvier dernier.

Les salariés, accrédités TUAC 501 depuis décembre 2014, ont voté majoritairement pour l’acceptation des offres. La convention a donc été signée le 8 février 2016 et est maintenant en force, et ce pour trois ans. Elle viendra donc à échéance en 2018. Parmi les faits saillants de cette première convention, mentionnons :

  • l’obligation d’affichage des postes disponibles et le respect de la notion d’ancienneté dans l’attribution des postes;
  • la distribution des heures de travail selon l’ancienneté des salariés;
  • des augmentations salariales annuelles concurrentielles du marché;
  • des augmentations salariales de 4 % rétroactives;
  • le délai pour obtenir une 4e semaine de vacances a été réduit.

« Félicitations à tous nos membres impliqués de près ou de loin dans l’obtention de ce nouveau contrat de travail. Nous sommes très heureux d’être parvenus à des solutions satisfaisantes pour les deux parties », déclare Alain Lachaîne, président des TUAC 501.