Premier contrat de travail avec les TUAC 1991-P pour les salariés de la Résidence Bromont inc.

  • Imprimer

Montréal, le 8 juillet 2016 – Les travailleurs de la Résidence Bromont inc. ont adopté à 93% l’entente de principe intervenue entre le syndicat desTravailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 1991-P (TUAC 1991-P) et l’employeur. Il s’agit d’une première convention collective pour la vingtaine de salarié(e)soccupant les postes d’infirmières, infirmières auxiliaires, préposé(e)s aux soins, préposé(e)s aux résidents, cuisiniers, aides-cuisiniers, plongeurs, serveuses, préposé(e)s à l’entretien ménager et préposé(e)s à la maintenance.

En vigueur jusqu’à l’été 2019, l’entente prévoit deux augmentations de salaire par année, soit une par période de 1475 heures travaillées en plus d’une augmentation annuelle. De plus, le salaire horaire des infirmières auxiliaires passera de 18,03$ à 22,21$ l’heure travaillée en cours de convention tandis que celui des préposé(e)s aux bénéficiaires passera de 12,00$ à 15,01$ l’heure travaillée.

Parmi les faits saillants de cette entente, mentionnons également :

  • L’encadrement de l’organisation du travail;
  • La distribution des heures supplémentaires de façon adéquate et équitable.

« Nous sommes fiers d’annoncer aujourd’hui que nous avons conclu une première convention collective qui permet d’améliorer, à plus d’un titre, les conditions de travail de ce groupe de travailleurs et de travailleuses. La ratification de ce contrat de travail démontre clairement que le comité de négociation a fait un excellent travail et que les membres restent unis afin de continuer à défendre de bons emplois en Montérégie », d’expliquer le président des TUAC 1991-P, Mario Maisonneuve.