Mobilisation pour les retraités de Cliffs - Les lois doivent protéger les épargnes des travailleurs et des retraités

Sept-Îles, le 26 septembre 2016 – Le coordonnateur des métallos sur la Côte-Nord, Nicolas Lapierre, invite les Nord-Côtiers et les travailleurs de partout au Québec à signer la pétition parrainée par la députée de Manicouagan, Marilène Gill, afin que les ayants droit à un régime de retraite soient considérés comme des créanciers prioritaires en cas de faillite.

« C’est difficile à vivre pour les gens de Cliffs de voir leur retraite dilapidée comme ça. On a vu ça trop de fois, dans trop de dossiers, des grandes compagnies se sauver sans honorer leurs engagements envers les retraités et les travailleurs. Le gouvernement fédéral doit agir pour protéger les travailleurs », explique Nicolas Lapierre, qui participait avec la députée Gill à une conférence de presse pour annoncer le lancement d’une pétition.

Le Syndicat des Métallos entend collaborer avec la députée Gill à l’élaboration d’un projet de loi privé afin d’amender la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) pour mieux protéger les régimes de retraite. « Pendant la campagne électorale, le Parti libéral s’est présenté en champion de la classe moyenne, on aurait besoin maintenant qu’il le prouve », a fait valoir le syndicaliste, qui dit espérer que l’initiative de la députée soit bien accueillie par les autres partis lors du dépôt du projet de loi prévu en 2017.

Rappelons que les 671 retraités et ayants droit au régime de retraite de Cliffs voient le montant de leur retraite amputé de plus de 21 % avec la faillite de Cliffs.