Lucie Levasseur au Congrès de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine

La présidente du SCFP-Québec, Lucie Levasseur, était présente hier soir aux activités qui précèdent le début du congrès national sur le logement et l’itinérance de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine (ACHRU), qui a lieu à Montréal cette année.

Pour une quatrième fois consécutive, le SCFP National est un des fiers commanditaires de cet évènement. La collaboration du SCFP avec ce groupe n’est pas un hasard puisqu’au congrès national de 2011, les membres du SCFP avaient confié le mandat à leurs dirigeants de : faire pression sur le gouvernement fédéral afin d’obtenir la création d’une stratégie nationale du logement assortie d’objectifs précis pour sa mise en œuvre, d’un financement adéquat, de la création de nouveaux logements sociaux et de stratégies spécifiques sur l’itinérance et les besoins des peuples autochtones.

Malheureusement encore aujourd’hui, plus de 235 000 Canadiens et Canadiennes sont sans-abri et 1,5 million de familles canadiennes, n’ont pas accès à un logement adéquat à coût abordable. Ce qui est inacceptable, selon la présidente du SCFP-Québec, « Depuis trop longtemps les gouvernements provinciaux et fédéral ont réduit tous les nouveaux investissements dans le logement social. À l’époque, le fédéral investissait annuellement 2 milliards de dollars dans le logement social. Sous le gouvernement Harper, ce chiffre était de 1,6 milliard de dollars en 2015 ».
Malgré les promesses d’investissements de 2,3 milliards sur deux ans du gouvernement Trudeau, le budget fédéral ne répond toujours pas aux besoins qui s’évaluent à 3,4 milliards de dollars par année, selon l’ACHRU.

La Présidente a aussi rappelé qu’au Québec, les politiques d’austérité du gouvernement Couillard ont également des effets néfastes dans le domaine du logement, alors que 270 000 familles ont des besoins de logement criants.

« Il y a quelques années, le programme d’aide à la rénovation qui favorisait le logement social en régions a été aboli. L’an dernier, le financement du programme AccèsLogis consacré à la construction de nouveaux logements sociaux a été réduit. C’est maintenant 1500 nouveaux logements sociaux qui seront construits au Québec chaque année. Avant les compressions, c’était 3000 par année », a souligné Lucie Levasseur.

Madame Levasseur a assuré que le SCFP et ses 635 000 membres vont contribuer à maintenir la pression afin que les libéraux à Québec comme à Ottawa en fassent davantage.

The post Lucie Levasseur au Congrès de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.