Les soutiens financiers et moraux se multiplient en faveur des lock-outés de Métaux GBL

Dolbeau-Mistassini, le 16 mars 2016 – Depuis plus d’un mois maintenant qu’ils ont été mis à la rue par leur employeur Métaux GBL, les membres de la section locale 2004Q sont surpris par l’ampleur de la sympathie que leur témoigne la grande famille d’Unifor en région. « Nous sommes vraiment touchés par la générosité de nos collègues de la région qui nous ont déjà fourni des milliers de dollars en soutien. Dans un conflit de travail, l’aspect financier est important et avec le fonds de défense de notre syndicat qui offre des prestations de grève généreuses en plus de l’aide supplémentaire qui est fournie, nous sommes en bonne situation. En aucun temps, nos membres vont sortir de ce conflit avec des dettes », a commenté Gervais Martin, président de la section locale 2004Q.

Au surplus, un appel à tous sera fait à travers le Canada au cours des prochains jours alors que le président national d’Unifor demandera le soutien de toutes les sections locales. « Quand on sait qu’Unifor compte des centaines de sections locales et 315 000 membres partout au Canada, c’est majeur », a indiqué M. Martin.

Rappelons que Métaux GBL a mis ses travailleurs en lock-out le 8 février dernier. Le nœud de l’impasse repose sur l’obligation d’effectuer du temps supplémentaire jusqu’à concurrence de 10 heures par semaine, et ce, y compris la fin de semaine. Le syndicat estime que des solutions sont toujours possibles pour qui veut réellement régler le conflit. « Une chose est certaine, c’est que nos membres sont déterminés et que notre grand syndicat est derrière eux. Ce conflit ne se gagnera pas en écrasant nos membres. Il va se régler à la table de négociation », a commenté M. Martin.

Basé à Dolbeau-Mistassini, Métaux GBL emploie 12 membres d’Unifor qui fabriquent des structures en acier, dont des colonnes, poutres, poutrelles, fermes, etc.

À propos du projet Unifor

Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 310 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).