Les membres se prononceront sur l’entente conclue avec Air Canada

Vendredi 8 janvier 2016

À publier immédiatement

Toronto, ON – Les membres de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale (AIM) à l’emploi d’Air Canada commenceront à voter sur une nouvelle convention collective d’une durée de dix ans la semaine prochaine.

« C’est une entente avantageuse qui tient compte des doléances de nos membres, explique Fred Hospes, président et directeur général du district 140 des transports de l’AIM. Maintenant, nous entamons l’étape au cours de laquelle nous expliquerons le détail de l’entente à nos membres dans le cadre d’une série d’assemblées de ratification la semaine prochaine. » Un accord de principe a été conclu le 18 décembre 2015. Les derniers points qui achoppaient ont été convenus et conclus dans le cadre de rencontres tenues hier à Toronto.

« Il s’agit d’une entente d’une durée sans précédent dans l’histoire de l’AIM et d’Air Canada, ajoute M. Hospes. C’est la première fois en plus d’une décennie que nous avons réussi à négocier librement, sans menace de faillite ou d’ingérence gouvernementale. C’est la preuve que le processus de négociation collective peut fonctionner lorsque les parties en cause ont la possibilité de travailler sans entrave. »

« Cette entente assure la sécurité d’emploi à nos membres dans les aéroports, renchérit M. Hospes. Pendant la durée de la convention collective, nos membres continueront à s’occuper des services d’escale régionaux à leurs aéroports d’attache. Donc, peu importe où ils travaillent et pour quel transporteur ils travaillent, leurs emplois sont protégés. C’est la première fois que nous jouissons d’une telle protection. »

« Nous avons également réussi à protéger la sécurité d’emploi des mécaniciens d’Air Canada tant que les appareils qu’ils entretiennent actuellement demeureront en service, ajoute M. Hospes. Ainsi, si Air Canada transfère une partie de son parc d’appareils à un partenaire Air Canada Express qui continue à effectuer des vols pour le compte d’Air Canada Express, de Jazz ou de Sky Regional, ce sont les mécaniciens d’Air Canada membres de l’AIM qui seront chargés de l’entretien des appareils ainsi transférés. Cette clause ne figurait pas dans l’entente précédente. »

« Une autre grande victoire pour nous a été une modification ayant pour effet d’inclure Air Canada rouge dans la section des définitions de la convention collective, précise M. Hospes. Cela signifie qu’Air Canada doit considérer les appareils de sa division rouge au même titre que les appareils de sa ligne principale en ce qui concerne les emplois de services d’escale et d’entretien. Les emplois de nos membres sont protégés! »

« Un autre gain important réalisé avec cet accord de principe est qu’il prévoit deux réouvertures, explique Ken Russell, président du comité de négociation et président général du district 140 des transports de l’AIM. Ainsi, nos membres auront la possibilité de rouvrir le contrat de travail et de négocier d’autres bonifications. »

Des renseignements détaillés sur ces enjeux ainsi que les salaires, la bonification des avantages sociaux, les primes de quart, la reconnaissance des compétences, les banques de temps, les possibilités d’avancement et les congés annuels parmi d’autres modifications à l’entente seront présentés dans le cadre d’une série d’assemblées d’information et de ratification qui se tiendront sur des bases d’Air Canada partout au pays entre les 14 et 22 janvier 2016.

Cette convention collective couvre les employés d’Air Canada membres de l’AIM dans trois divisions : Opérations techniques, Aéroports et fret et Logistique et approvisionnement.

La division Opérations techniques comprend des mécaniciens de maintenance en piste, des mécaniciens automobiles, des mécaniciens-monteurs, des électriciens, des inspecteurs, des rédacteurs techniques, des planificateurs et des instructeurs.

La division Aéroports et fret comprend des préposés à l’entretien cabine, des préposés au nettoyage d’aéronefs, des manutentionnaires de bagages et de fret, des agents aux bagages et au fret et des agents de masse et centrage.

La division Logistique et approvisionnement est responsable de l’entreposage et de la manutention de tous les achats effectués pour le transporteur aérien.

L’AIM représente également les groupes des finances et du personnel de bureau d’Air Canada. La négociation de leurs conventions collectives débutera sous peu.

-30-

 

Renseignements :

Fred Hospes, président et directeur général du district 140 de l’AIM

604 448-0721 ou 778 829-8140

Carlos DaCosta, coordonnateur des lignes aériennes pour l’AIM

416 386-1789, poste 6329 ou 416 575-3492

Bill Trbovich, directeur des communications de l’AIM

416 386-1789, poste 6331 ou 416 735-9765