Les Machinistes recrutent du côté de Toys R Us Une première en Amérique du Nord

Jeudi 25 août 2016

À publier immédiatement

Laval, QC – L’AIM vient de recruter les employés d’un premier point de vente Toys R Us en Amérique du Nord. Les 35 travailleurs deviennent ainsi les plus récents membres de la section locale 1148 de l’AIM.

« Une combinaison de mauvaises conditions de travail, de salaires tout juste au-dessus du salaire minimum et d’évaluations annuelles du rendement a semé beaucoup de mécontentement parmi la plupart des travailleurs. C’est ce qui explique le succès de cette campagne de recrutement, explique Philippe Lapointe, recruteur pour le district 11 de l’AIM.

Nous avons pu mettre en œuvre une stratégie de recrutement avec le concours de deux employés du magasin. La campagne fut une réussite, car ces deux employés ont soigneusement suivi le plan après avoir reçu une formation en bonne et due forme. Une majorité des travailleurs avaient signé une carte d’adhésion avant même que l’employeur ne se soit rendu compte qu’une campagne était en cours. »

La syndicalisation des travailleurs à statut précaire s’inscrit dans la campagne de revendication d’un salaire minimum de 15 $ l’heure menée par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). « L’AIM soutient que tous les travailleurs ont droit à un salaire décent et à la protection syndicale », ajoute M. Lapointe.

La prochaine étape consiste à élire un comité de négociation pour négocier la première convention collective des nouveaux membres. Ce comité sera conseillé par Luc Frigon, agent d’affaires pour le district 11 de l’AIM.

-30-

Renseignements :

Philippe Lapointe, recruteur pour le district 11 de l’AIM

514 956-1578 ou 514 914-0317

Luc Frigon, agent d’affaires pour le district 11 de l’AIM

514 956-1578 ou 514 895-2869

Bill Trbovich, directeur des communications de l’AIM

416 386-1789, poste 6331 ou 416 735-9765