Les employés municipaux de Saint-Donat rejettent une offre patronale

Réunis en assemblée générale syndicale ce lundi soir, les employés municipaux de Saint-Donat, dans Lanaudière, ont voté à 78% contre les offres soumises par la municipalité. Ce vote avait été réclamé par l’employeur en vertu des dispositions du Code du travail. Les parties devront maintenant retourner à la table de négociation en vue de conclure une nouvelle convention collective.

L’assemblée a été marquée par une forte participation, puisqu’une trentaine de membres étaient présents sur un total d’environ 40. Le syndicat regroupe autant les cols blancs que les cols bleus. La quasi-totalité d’entre eux sont également des contribuables de Saint-Donat.

«Les employés municipaux ont dit non parce qu’ils veulent une entente négociée et non imposée au sujet des salaires et des horaires. Ils ont aussi refusé des augmentations salariales pour 2015 qui auraient été inférieures à celles des cadres», selon Alain Charbonneau, président du syndicat, section locale 4235 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

«Les offres déposées par le syndicat sont raisonnables et respectent la marge de manœuvre de la municipalité. Nous ne sommes pas très loin d’une entente. Les employés veulent simplement un peu plus d’ouverture à leurs préoccupations. Ils ont été patients puisqu’ils avaient accepté que la négociation précédente porte uniquement sur les salaires», a expliqué Maxime Valade, conseiller syndical au SCFP.

La convention collective précédente des employés municipaux est arrivée à échéance le 31 décembre 2014.

Comptant plus de 110,000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70% de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 31,600 membres.

The post Les employés municipaux de Saint-Donat rejettent une offre patronale appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.