Les cols bleus se sont entendus avec la Ville de Rouyn-Noranda jusqu’en 2021

Les cols bleus de Rouyn-Noranda ont enfin signé une entente de principe avec la Ville. Rappelons que la centaine d’employés étaient sans contrat de travail depuis décembre 2014. Ils avaient en poche un mandat de grève générale voté à 98 % en juin 2015.

Les négociations ont stagné pendant plusieurs mois sur les enjeux, soit la rémunération, les horaires de travail ainsi que sur la précarité de certains postes.

« Les cols bleus de Rouyn-Noranda ont obtenu une entente à long terme qui assure une stabilité industrielle pour les six prochaines années. Mais les vrais gagnants de cette négociation, ce sont les contribuables de la Ville dont les taxes seront dépensées de façon intelligente », a déclaré Michel Lesage, président SCFP 348.

Parmi les gains, mentionnons la régularisation de la situation des employés temporaires, la juste rémunération des jours fériés ainsi que des augmentations salariales moyennes de 2,8 % par année.

« La négociation dans le secteur municipal, ça fonctionne. Le gouvernement n’a pas à s’immiscer dans les relations de travail. Quand les parties négocient de bonne foi, même dans les contextes difficiles, on arrive à des ententes négociées », a conclu le conseiller du SCFP, Colin Lefebvre-Bouchard.

The post Les cols bleus se sont entendus avec la Ville de Rouyn-Noranda jusqu’en 2021 appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.