Le SCFP fier d’accueillir les travailleurs d’Énergie électrique (Nord) de Rio Tinto

Les représentants syndicaux des 240 travailleurs d’Énergie électrique (Nord) de Rio Tinto ont signé une entente de service avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Le SCFP représente aussi la majorité des employés d’Hydro-Québec.

«Nous avons choisi le SCFP pour trois principales raisons: leur capacité de lutter contre la sous-traitance, leur expérience dans la défense des régimes de retraite et leur expertise dans le secteur de l’énergie. Nous croyons qu’ils seront d’une grande aide pour relever les défis que nous traversons», a expliqué Patrice Girard, président du Syndicat des travailleurs d’énergie électrique nord (STEEN).

Le STEEN faisait partie de la coalition de syndicats de Rio Tinto qui avaient quitté la table des négociations regroupées en juin dernier, insatisfaits des offres soumises par la multinationale concernant le renouvellement des conventions collectives et du fonds de pension qui viennent à échéance le 31 décembre 2015.

Les négociations doivent reprendre sous peu et c’est fort de l’expertise du SCFP que le STEEN se présentera à la table de négociation. Parmi les enjeux cruciaux, la protection des emplois face à la sous-traitance et la consolidation du régime de retraite seront au cœur des priorités du Syndicat.

«Le SCFP est devenu un acteur incontournable dans la défense des régimes de retraite. Nous sommes heureux de pouvoir partager nos années d’expérience avec ces travailleurs du secteur énergie et nous sommes optimistes que nous pourrons arriver à une entente», a expliqué la présidente du SCFP-Québec, Lucie Levasseur.

The post Le SCFP fier d’accueillir les travailleurs d’Énergie électrique (Nord) de Rio Tinto appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.