Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

  • Imprimer

Le 4 juin 2003, sur l’initiative de la Fondation Émergence au Québec, une journée thématique consacrée à la lutte contre l’homophobie a été organisée, et ce, pour la première fois au monde.

Suite à cette journée, l’initiative a été lancée d’instaurer une journée internationale, partout au travers le monde, qui a été fait en Europe avec la participation de plusieurs autres pays. Il a donc été décidé, en 2005 par le Comité de l’IDAHOT (International Day Against Homophobia, Transphobia & Biphobia) que le 17 mai de chaque année, nous commémorions la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie en vue de sensibiliser les responsables politiques, les leaders d’opinion, les mouvements sociaux, le publie et les médias aux violences et à la discrimination dont font l’objet les personnes LGBT partout dans le monde.

Cette journée a été choisie pour commémorer le 17 mai 1990, date à laquelle l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rayé l’homosexualité de la liste des maladies mentales.

Il est important de célébrer cette journée qui vise à favoriser l’inclusion des personnes LGBT dans tous les milieux, et ce sans discrimination et de promouvoir la compréhension de la diversité des citoyen(ne)s sur la base de leur orientation sexuelle et leur identité de genre. Profitons-en pour proposer et mettre en place des moyens concrets de luttes contre l’homophobie et la transphobie. Il est important de favoriser l’inclusion, la diversité, l’égalité et l’ouverture au sein de nos milieux de travail et de notre société.