Entente de principe pour les cols bleus de Drummondville

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les parties en sont venues à une entente de principe dans le cadre du renouvellement de la convention collective des employés cols bleus de la Ville de Drummondville. Rappelons que le 6 octobre 2014, les employés manuels ont changé d’allégeance syndicale, désirant maintenant être représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

L’entente couvre une période de cinq années, de 2015 à 2019. D’ici la fin janvier 2016, les cols bleus doivent se rencontrer en assemblée générale afin de voter sur l’entente.

« Le comité de négociation de la section locale se prépare pour l’assemblée du mois de janvier et est satisfait à l’idée de présenter cette entente à ses membres. Elle répond à plusieurs des préoccupations qu’ils ont exprimées », de déclarer François Godbout, président du syndicat, section locale 5223 du SCFP.

« Ça n’a pas été une négociation facile et elle ne s’est pas déroulée sans heurts, mais le résultat final est significatif pour les cols bleus. Ceux-ci pourront en juger par eux-mêmes très bientôt », de compléter Nina Laflamme, conseillère syndicale.

The post Entente de principe pour les cols bleus de Drummondville appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.