Énergie électrique nord, C’est réglé avec Rio Tinto

Une entente de principe est intervenue dans la nuit de mardi à mercredi entre le STEEN-SCFP 9875 – qui représente les 240 employés des centrales Énergie électrique nord – et la multinationale, Rio Tinto.

La semaine dernière, devant la lenteur des négociations, les syndiqués avaient voté à 96% pour le recours à des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève. La convention collective locale arrive à échéance le 31 décembre à minuit. Un conciliateur a été nommé dans le dossier depuis le lundi 21 décembre 2015.

Tous les syndiqués des différents quarts de travail d’Énergie électrique nord ont voté en faveur de l’entente de principe sur le régime de retraite négociée entre la coalition des quatre syndicats et Rio Tinto. Ils ont également voté en faveur de l’entente de principe sur la convention collective locale qui sera d’une durée de cinq ans.

« C’est grâce à la grande solidarité des membres SCFP-STEEN que nous avons réussi à nous battre, encore une fois, pour préserver des emplois de qualité dans la région », de déclarer Patrice Girard, président du STEEN-SCFP 9875.

On connaitra tous les détails de cette entente jeudi au courant de la matinée. Les points en litige tel le plancher d’emploi et la sous-traitance se sont réglés à la satisfaction des deux parties.
« Le soutien de la coalition des syndicats de Rio Tinto, ainsi que la grande solidarité manifestée par les autres syndicats de la région ont fait la différence dans ce conflit qui s’annonçait difficile », de rajouter Lucie Des Rosiers, conseillère du SCFP.

The post Énergie électrique nord, C’est réglé avec Rio Tinto appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.