Début des audiences publiques sur le pacte fiscal : déclaration d’ouverture des principales organisations syndicales du Québec

Crédit: Clément Allard

À quelques minutes du début des auditions publiques sur le projet de loi 110, le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Daniel Boyer, a fait une déclaration au nom des principales organisations syndicales représentant les employés cols blancs, cols bleus, policiers, pompiers ainsi que les employés du transport terrestre.

« L’ensemble des organisations syndicales représentant la presque totalité des employé-e-s municipaux et des employé-e-s du secteur du transport terrestre du Québec unissent aujourd’hui leur voix pour dénoncer cette nouvelle attaque du gouvernement qui remet en cause des droits fondamentaux », a déclaré le président de la FTQ.

Il a poursuivi en démontrant de manière concrète que les dispositions actuelles du Code du travail assurent un équilibre aux tables de négociation tout en garantissant une paix industrielle assez unique alors que 96,5%  des conventions collectives négociées dans le secteur municipal le sont sans l’exercice de quelques moyens de pression que ce soit. Ces ententes sont conclues librement, sans contrainte.

« Prétendre qu’il y a déséquilibre relève de la mauvaise foi. Nous sommes inquiets, car nous constatons une politisation dangereuse et sans précédent du cadre juridique des négociations dans le secteur municipal », de conclure Daniel Boyer.

La déclaration complète est disponible ici pour le public.

The post Début des audiences publiques sur le pacte fiscal : déclaration d’ouverture des principales organisations syndicales du Québec appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.