Belles manifestations des membres d’Unifor aujourd’hui en appui aux lock-outés de Brault et Martineau

Montréal, le 4 avril 2016 – Plusieurs centaines de membres affiliés à la FTQ, dont ceux d’Unifor, de la section locale 145 présentement en lock-out chez Brault et Martineau ont participé à une manifestation importante au centre-ville de Montréal cet après-midi. Auparavant, près de 200 membres d’Unifor ont manifesté devant le centre de distribution de Brault et Martineau en appui au conflit.

Le directeur québécois Renaud Gagné a tenu à préciser aux membres que « ce conflit est prioritaire pour nous. Ce n’est pas vrai qu’on va se laisser imposer un double régime de retraite sans se battre. C’est à la table de négociation que nous devons régler ce conflit et en attendant, vous pouvez compter sur l’appui de toute l’organisation d’Unifor ».  

Par après, le groupe s’est joint à une autre manifestation dont le but était de rappeler au premier ministre Philippe Couillard ses engagements afin de rendre les régimes de retraite à deux vitesses (un à prestation déterminée pour les anciens et l’autre à cotisation déterminée pour les nouveaux salariés) illégaux au même titre que les clauses de disparités salariales le sont. « Nous devons mettre fin à cette idéologie patronale qui tente de s’attaquer à un régime de retraite qui n’a pas de problème financier. On veut créer un clivage au sein des salariés d’une même entreprise selon leur date d’embauche, c’est inacceptable », a déploré John Caluori, directeur adjoint du syndicat Unifor.

Précisons que plus de 200 membres de la section locale 145 sont touchés par le lock-out au centre de distribution de Brault et Martineau.