Acceptation de l’entente de principe chez TECFAB

Lundi, le 11 juillet 2016 – Réunis en assemblée dimanche 10 juillet 2016 à Shawinigan Sud, les membres de la section locale 761, d’Unifor de l’unité TECFAB ont accepté l’entente de principe recommandée par le comité de négociation à  68 %  concernant le renouvellement de leur convention collective.

Cette entente de principe  comporte plusieurs modifications  appréciables à la convention collective, notamment  le fractionnement  des congés de maladie ainsi que la possibilité de les monnayer si inutilisés. L’introduction d’un congé flottant figure aussi parmi les éléments qui se doivent d’être soulignés. 

Notons aussi que les travailleurs ayant 26 ans d’ancienneté obtiennent une semaine de vacances additionnelle ainsi que le pourcentage qui y correspond soit douze %.

Les augmentations de salaire pour l’ensemble des travailleurs sont:

  • 2,35 % au 1er  juin 2016
  • 2,25 % au 1er juin 2017
  • 2,50 % au 1er juin 2018

De plus, la classe d’emploi de soudeur obtiendra la parité avec le poste d’assembleur à la dernière année du contrat de travail. Depuis plusieurs années, le syndicat tentait de combler l’écart salarial entre le poste d’assembleur et celui de soudeur, il s’agit donc d’un gain important pour les membres. Ces derniers recevront une augmentation salariale de 1,30 $/heure à compter du 1er juin 2018.

La convention collective est de trois ans et s’échelonne jusqu’au 31 mai 2019.

Outre l’aspect monétaire, quelques changements au niveau normatif amélioreront la vie des travailleurs et plusieurs textes ont été actualisés.

La mise en place d’une lettre d’entente encadrant les paramètres de la retraite progressive devra permettre sa pleine réalisation.

TECFAB est située à Shawinigan et fabrique des structures d’acier lourdes et complexes, des pièces mécanosoudées, des conduits de ventilation industriels, des équipements industriels et de fabrication diverse sur plans et devis. Soulignons que l’entreprise est dernièrement devenue partenaire du groupe Canam ce qui devrait permettre de maximiser les opportunités d’affaires en plus de profiter de la force du groupe au niveau de l’achat de matières premières.