À la Ville de Rouyn-Noranda, les cols bleus manifestent leur colère

Les cols bleus de Rouyn-Noranda, qui sont sans contrat de travail depuis le 31décembre 2014, ont tenu une manifestation ce lundi matin devant l’Hôtel de Ville.

Les négociations entre la Ville de Rouyn-Noranda et le syndicat SCFP 348 piétinent depuis des mois. Les discussions achoppent surtout sur la rémunération, les horaires de travail et sur la précarité de certains postes. Rappelons que les 104 employés ont voté à 98 % pour la grève lors d’une assemblée générale en juin 2015.

Malgré la présence d’un conciliateur dans le dossier, peu de progrès a été réalisé dans cette négociation. Le syndicat, par l’entremise du conciliateur, avait proposé de nombreuses pistes de solution. Malgré cette approche constructive, la Ville n’a pas saisi la perche tendue par la partie syndicale.

« Nous sommes ouverts depuis le début de cette négociation à trouver des solutions gagnantes-gagnantes, mais il est clair que la Ville fait exprès pour ne pas négocier, mais nous ne resterons pas les bras croisés », a déclaré le président du SCFP 348, Michel Lesage.
Les syndiqués promettent d’autres moyens de pression au cours des les prochaines semaines si aucune avancée significative n’est faite.

The post À la Ville de Rouyn-Noranda, les cols bleus manifestent leur colère appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.