À la Ville de Gatineau, la négociation, ça donne de bons résultats!

Les 154 brigadiers scolaires de la Ville de Gatineau en Outaouais ont voté à 96 % en faveur de l’entente de principe conclue entre leur syndicat et les représentants de la Ville.

C’est avec une très grande satisfaction, qu’au terme d’une dizaine de rencontres de négociations que ces brigadiers scolaires ont entériné cette entente la semaine dernière.

La nouvelle convention collective, d’une période de trois ans, prévoit une enveloppe budgétaire globale de 6 %, répartie entre les augmentations de salaire et la bonification de certains avantages sociaux.

« Le climat a été très respectueux à la table de négociation. Les deux parties ont manifesté de l’ouverture et de l’imagination dans la recherche d’une convention négociée », de déclarer Lise Gauvreau, conseillère syndicale du SCFP.

Parmi les autres gains, mentionnons, entre autres, des congés payés aux personnes faisant un remplacement d’une période de plus de trois (3) mois et, l’obtention d’un manteau cinq en un pour l’ensemble des brigadiers scolaires du territoire.

« Un manteau 5 en 1, à l’effigie de la Ville de Gatineau, ça faisait plusieurs années que nos membres en faisait la demande, c’est enfin chose faite ! », a conclu la présidente du SCFP 2319, Annette Rivet-Robinson.

Cette négociation dans le secteur municipal, sans grève ou moyen de pression, prouve encore une fois que la négociation libre et de bonne foi fonctionne au SCFP alors que le gouvernement libéral est à la veille de déposer un projet de loi anticonstitutionnelle qui permettra aux villes de décréter les conditions de travail de leurs employés.

The post À la Ville de Gatineau, la négociation, ça donne de bons résultats! appeared first on Syndicat canadien de la fonction publique.