2004-11-24
Nouvelle

Le Fonds de solidarité FTQ participe à la construction de 1 000 logements abordables dans cinq arrondissements de Montréal

Sur la photo de gauche à droite: <br>Le Cardinal Jean-Claude Turcotte, Maire de Montréal Gérald Tremblay, Pierre Genest, président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ et Guy Gionet, président de SOLIM
Sur la photo de gauche à droite:
Le Cardinal Jean-Claude Turcotte, Maire de Montréal Gérald Tremblay, Pierre Genest, président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ et Guy Gionet, président de SOLIM
Montréal, le mercredi 24 novembre 2004 – Le Fonds de solidarité FTQ a relevé le défi lancé par le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, lors du Sommet de Montréal il y a deux ans afin de contribuer à solutionner la pénurie de logements abordables à Montréal. Il a dévoilé, aujourd'hui, cinq projets immobiliers de logements abordables proposés pour les arrondissements de Montréal-Nord, de Saint-Laurent, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Rivières-des-Prairies Pointe-aux-Trembles-Montréal-Est et du Sud-Ouest.

Ce sont près de 1 000 nouvelles unités d'habitations qui viendront accroître l'offre de logements abordables. La majorité de ces nouvelles unités seront disponibles pour les personnes retraitées autonomes à revenus modestes qui auront ainsi droit à des logements sécuritaires de qualité. Nos interventions permettront également l'accès à l'habitation à une gamme élargie d'usagers (petite famille, personne seule, etc). Les cinq projets nécessitent des investissements de plus de 97 M$ et permettront la création de plus de 995 emplois durant les différentes phases de la construction. Les cinq projets s'inscrivent d'ailleurs dans le volet immobilier du plan stratégique du Fonds immobilier du Fonds de solidarité FTQ. Ces projets de développement appuyés par le Fonds, se concrétiseront avec l'appui des différents paliers de gouvernement via les différentes subventions aux logements.

« Le Fonds de solidarité FTQ répond de cette manière à sa mission de solidarité sociale et de création d'emplois », a annoncé avec fierté monsieur Pierre Genest, président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ.

L'annonce des cinq projets a été faite en présence du maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, du cardinal Jean-Claude Turcotte, archevêque de Montréal et de plusieurs personnalités impliquées dans le développement de logements abordables dans les différents arrondissements de Montréal.

Message du cardinal Jean-Claude Turcotte

« L'Église de Montréal est heureuse de s'associer au Fonds de solidarité FTQ et à la Ville de Montréal pour la construction de ces logements à Montréal-Nord et à Saint-Henri. À cette fin, nous avons autorisé la vente d'une église, sans valeur patrimoniale, dans le quartier St-Henri ainsi que des terrains ayant appartenu à une paroisse de l'arrondissement de Montréal-Nord. C'est avec plaisir que nous apportons notre aide et notre collaboration pour répondre au grand besoin de logements abordables quand la chose nous est possible », a souligné le cardinal Jean-Claude Turcotte.

235 logements abordables du volet privé dans l'arrondissement Montréal-Nord

Présentement en location, le projet de l'arrondissement Montréal-Nord de la Ville de Montréal comprend 235 logements pour les 60 ans et plus répartis dans un bâtiment de six étages. À proximité de tous les services, le complexe est situé au 11 519 rue Pelletier. Celui-ci compte plusieurs modèles de studios, de 3½ et de 4½ qui répondent aux attentes et besoins des gens qui veulent vivre pleinement leur retraite.

On y retrouve aussi des stationnements intérieur et extérieur ainsi qu'une chapelle et une salle de cinéma maison. Il y a également un salon de coiffure et d'esthétique, un dépanneur avec comptoir pharmaceutique, un restaurant et un café-rencontre ainsi que des aires de détente et une salle communautaire.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site du projet www.leshabitationspelletier.com.

231 logements abordables du volet privé dans l'arrondissement Saint-Laurent

Le Fonds de solidarité FTQ va développer, sur un site de 550 000 pieds carrés situé sur la rue Saint-Louis entre les boulevards Marcel Laurin et Décarie, plusieurs projets, dont l'un orienté vers les logements abordables du volet privé.

Le premier projet, localisé au coin des rues St-Louis et Crevier, sera constitué d'une résidence pour personnes âgées autonomes ayant des caractéristiques similaires à celles de la résidence de la rue Pelletier. Cette résidence comprendra 231 logements répartis sur 6 étages et offrira plusieurs modèles de studios, de 3 1/ 2 et de 4 1/ 2.

185 logements abordables et sociaux dans le projet Alcatel de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Grâce à son implication comme partenaire privé, Solim a permis au Groupe de ressources techniques «Bâtir son Quartier» de développer l'ancien site de l'usine Alcatel, ayant une superficie de 187 500 pieds carrés sur la rue Hochelaga dans l'Est de Montréal. La portion sociale (121 300 pieds carrés) sera détenue par trois organismes, à savoir : la Coopérative d'Habitation Hermandad, Les Toits de Mercier et le GRT Gérer son Quartier. Solim participera au développement de la portion privée du site ( 66 200 pieds carrés).

La portion sociale permettra de construire 96 logements pour personnes âgées, 59 logements pour petites familles et 30 logements pour personnes seules, dont le coût prévu est de 23 M$. Le développement de la portion privée détenue par Solim, représentant 35 % de la superficie du site, consistera en la construction d'environ 75 unités de condominiums pour un coût de développement d'environ 9 M$. Toutefois, des études de marché seront effectuées pour définir le produit et le nombre d'unités à être construites.

132 logements abordables du volet social et communautaire dans l'arrondissement Rivières-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles-Montréal-Est

Grâce à son implication financière, Solim permettra la réalisation du projet Le Mainbourg. Le projet s'articule autour de deux grands axes : d'une part, la nouvelle vocation de l'ancien orphelinat en centre communautaire et, d'autre part, la construction de logements sur le terrain adjacent. Voici les faits saillants du projet :

Ø Un bâtiment de 36 logements pour personnes âgées en légère perte d'autonomie, géré par l'OBNL (Organisme But Non Lucratif ) « Les Habitations communautaires Mainbourg », dans le cadre du programme Accès Logis Québec, Volet 2.

Ø Deux bâtiments totalisant 32 logements pour familles, dont une dizaine d'unités réservées aux jeunes mères, seront gérés par le même organisme dans le cadre du programme Accès logis Québec, Volet 1.

Ø Quatre bâtiments totalisant 64 logements familiaux pour la coopérative d'habitation les Clairières du Mainbourg, agencés autour d'un axe fort mettant en valeur la chapelle de la Réparation, dans le cadre du Programme Accès Logis, Volet 1.

Ø Un investissement total de 15,2 M$.

Ø Une occupation prévue à l'automne 2005.

175 logements abordables du volet social et communautaire dans l'arrondissement Sud-Ouest

Finalement, Solim prévoit construire une résidence pour personnes âgées comprenant 175 unités réparties sur six étages. Ce dernier projet fait présentement l'objet de discussions avec l'Office municipal d'habitation de Montréal. Une conclusion positive de ces discussions pourrait conduire à la construction par Solim de cet immeuble de 175 logements, pour le compte de l'Office municipal d'habitation de Montréal. Cette réalisation serait alors financée dans le cadre du programme Logement abordable Québec, volet communautaire et social.
  • Taille du texte : normal
  • Imprimer la page
  • Envoyer