Liste des nouvelles

2014-07-19 15:00

Forum social des peuples du 21 au 24 août à OttawaLa FTQ lance un guide pour les militants et les militantes

« Ce rendez-vous marque le début d’une action commune de la société civile afin de contrer les politiques de droite des conservateurs. » — Daniel Boyer, président de la FTQ

Montréal, le 19 juillet 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) invite une fois de plus ses militants et militantes à participer en grand nombre au Forum social des peuples à Ottawa. D’ailleurs, ceux et celles qui désirent participer à ce Forum peuvent déjà consulter les détails des activités sur le site Internet de la FTQ ou sur le site du Forum. Un dépliant détaillant toutes les activités est maintenant disponible. « La société civile ne peut plus rester les bras croisés face aux attaques des gouvernements de droites, particulièrement celles des conservateurs de Stephen Harper, qui s’en prennent, loi après loi, aux travailleurs et travailleuses, ainsi qu'aux plus démunis », a déclaré le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Suite
2014-07-17 11:19

Assurance-emploiLa Cour suprême entérine le détournement de 57 milliards de dollars

Par jugement rendu ce matin, la Cour suprême du Canada accueille la requête en irrecevabilité du procureur général du Canada contre le recours entrepris par la CSN et la FTQ. C'est avec une grande déception que les deux centrales reçoivent ce jugement qui empêchera qu'on puisse entendre cette cause au fond. « Nous continuons de croire que le gouvernement a détourné la somme colossale de 57 G$ pour équilibrer ses comptes sur le dos du régime d'assurance-emploi. Même si la Cour avalise cet état de fait, ça demeure inacceptable », lance Jean Lacharité, vice-président de la CSN. « La décision de la Cour suprême crée une confusion entre le pouvoir de taxation général et la possibilité de mettre en place des cotisations à des fins déterminées. Dans les faits, il s'agit d'un véritable vol. Ce sont les travailleurs et les entreprises qui cotisent à l'assurance-emploi, le gouvernement fédéral n'a pas mis une seule cenne relativement à ce surplus de 57 milliards », ajoute Daniel Boyer, président de la FTQ.

Suite
2014-07-07 12:31

Inquiète des compressions à venir dans la santé, la FTQ rencontre le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette« L'austérité dont se drape le gouvernement libéral ne doit pas être synonyme de saccage des services publics. » - Daniel Boyer, président de la FTQ

Montréal, le 7 juillet 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), accompagnée de trois de ses syndicats affiliés, a rencontré cet avant-midi le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, afin de lui faire part de ses inquiétudes et priorités concernant l'avenir du réseau de la santé et des services sociaux. Daniel Boyer, président de la FTQ, Lucie Levasseur, présidente du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec), Jean-Pierre Ouellet, président du Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (SQEES-298), et Magali Picard, vice-présidente de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC-Québec), ont notamment fait part au ministre Gaétan Barrette de leurs craintes face à la vague d'austérité annoncée dans le dernier budget du Québec.

Suite
2014-07-03 09:20

Bonnes vacances!

Enfin l’été! Le temps est venu de prendre un repos bien mérité. La direction, le Bureau de direction de la FTQ ainsi que tout le personnel vous souhaitent de passer de bons moments, de bien vous reposer et de nous revenir en pleine forme.

Suite
2014-06-27 11:18

Walmart : la Cour suprême tranche« Une victoire pour tout le monde syndical. » — Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ

Montréal, le 27 juin 2014. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) salue la ténacité du syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) qui vient de gagner sa cause qui l’opposait depuis neuf ans au géant Walmart, dans le litige concernant les 190 salariés congédiés par la multinationale, à la suite de leur accréditation syndicale. «C’est vraiment une victoire pour tout le monde syndical, ici comme ailleurs, explique le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux, et cela donne un coup de semonce aux multinationales de ce monde qui voudraient fouler aux pieds les droits du travail et au premier chef, le droit à la syndicalisation. Comme le dit si bien le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre. Le message de la Cour suprême doit être entendu et les employeurs doivent comprendre qu’on ne peut impunément invoquer de fausses excuses pour sévir contre des employés et employées qui n’ont fait qu’exercer un droit démocratique fondamental. Je salue le courage et la détermination des 190 membres des TUAC de Jonquière.»

Suite
2014-06-20 10:20

Négociations du secteur publicLe site frontcommun.org est lancé

Montréal, le 20 juin 2014 – Le Front commun du secteur public lance aujourd’hui le site frontcommun.org, visant à appuyer les consultations des syndicats auprès de leurs membres, en vue des prochaines négociations avec l’État québécois. « Le cahier de propositions que nous avons soumis aux assemblées de nos syndicats vise à répondre à des problèmes réels vécus par nos membres, au quotidien, dans leur milieu de travail, souligne Louise Chabot, porte-parole du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP). Le retard salarial qu’accusent les travailleuses et les travailleurs du secteur public envers les autres salariés québécois, la précarité d’emploi, la perte d’autonomie professionnelle de même que les ravages que cause l’intrusion du secteur privé dans nos services publics sont des réalités bien documentées. Avec ce site Web, notre intention est de sensibiliser nos membres et la population québécoise sur ces problèmes que nous entendons corriger au cours de nos négociations avec le gouvernement. » Consulter le site Internet www.frontcommun.org.

Suite
2014-06-19 14:39

Une 9e année de francisation à l’UES-800 : bravo !

La FTQ était présente aujourd’hui à la cérémonie de fin des cours de francisation de l’Union des employés et employées de service, section locale 800 (UES-800). Une cinquantaine de personnes étaient présentes à cette remise de certificats qui clôturait une autre session des cours de francisation offerts aux membres de ce syndicat qui sont des personnes immigrantes et qui n’ont pas ou peu de connaissance du français. Ces cours sont donnés le jour et durant la semaine aux membres de l’UES-800 qui sont libérés et payés pour suivre cette formation. L’apprentissage du français permet à ces travailleurs et travailleuses de s’intégrer davantage dans leur milieu de travail, dans la vie syndicale et dans la société québécoise, pour en devenir membres à part entière. Ces cours sont le fruit d’une collaboration entre l’UES-800, la FTQ, l’organisme Formation de base pour le développement de la main-d’œuvre (FBDM), ainsi que plusieurs employeurs, et ce, depuis de nombreuses années, au cours desquelles des centaines de salariés ont profité de cette formation. Merci à Louise Mercier, vice-présidente de la FTQ et coordonnatrice à la formation à l'UES-800. Voir le reportage photos.

Suite
2014-06-18 12:05

Réaction de l’AIEST et de la FTQ à la diminution des crédits d’impôt dans l’industrie du cinéma et de la télévision

« Des mesures improductives qui mettent en péril les productions et les emplois » — Daniel Boyer, président de la FTQ, et Michel Charron, directeur général de la section locale 514 de l’AIEST Montréal, le 18 juin 2014. – Les sections locales 514 et 667 de l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST-FTQ) tiennent à manifester leurs nombreuses inquiétudes à l’égard des mesures prévues dans le budget Leitão 2014 2015. Un secteur d’activité culturel en péril « Alors que les retombées économiques ne cessaient d’augmenter depuis 2009, la réduction de 20 % des crédits d’impôt met carrément des bâtons dans les roues de l’industrie cinématographique. En agissant ainsi, on nuit irrémédiablement à l’essor de ce secteur économique et on tente de mettre fin à une source de revenus dont le gouvernement ne saurait se passer. Est-il besoin de rappeler que les hommes et les femmes qui travaillent dans le milieu de la production paient des impôts et des taxes, ici, au Québec et qu'ils contribuent de ce fait à notre économie ? », affirme le directeur général de la section locale 514 de l’AIEST, Michel Charron.

Suite
2014-06-17 13:30

Grands Prix santé et sécurité du travail de la CSSTLe génie des travailleurs et travailleuses mis à contribution

Texte paru dans le Monde ouvrier, no 107, mai-juin 2014 Lors du gala des Grands Prix santé et sécurité du travail de la CSST, le 6 mai dernier, à Québec, cinq prix ont été remis à des représentants de sections locales affiliées à la FTQ, conjointement avec leur employeur. Nous vous présentons ici un résumé de leurs réalisations et les vidéos. C’est pour nous une source de fierté et aussi la preuve qu’en prévention, la collaboration employeurs-travailleurs est un gage de succès. Toutes nos félicitations aux gagnants et bravo à tous les participants. La prévention des lésions professionnelles, c’est possible !

Suite
2014-06-16 10:06

16 juin 2014Journée internationale des travailleuses domestiques

« Les projets de loi sur le travail domestique se succèdent au rythme de changement des gouvernements, mais il n'y a toujours rien de concret. Le nouveau gouvernement Couillard a une belle occasion de jouer un rôle de chef de file; nous lui demandons de déposer rapidement un projet de loi. » — Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ
Montréal, le 16 juin 2014. – Le 16 juin 2014 marque le troisième anniversaire de l'adoption de la Convention 189 de l'Organisation internationale du travail (OIT) sur le travail décent pour les travailleuses et travailleurs domestiques. La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) tient à rappeler que si le Canada s'est engagé publiquement à ratifier cette convention, rien n'a été encore fait, pas plus que dans les provinces. Pour Louise Mercier, vice-présidente représentant les femmes de la FTQ et responsable au dossier, «l'immobilisme gouvernemental, en clair, c'est laisser libre cours aux accidents de travail et aux maladies professionnelles, aux agressions et au harcèlement. La moindre des choses serait de leur assurer le droit à la santé et à la sécurité du travail, pour mettre fin à la discrimination dont ces travailleuses sont victimes.

Suite
Pages de nouvelles:
1 2 3 4 5 Suivant Avancer de 10 pages Fin
  • Taille du texte : normal
  • Imprimer la page
  • Envoyer